14.9 C
Alger
samedi 10 décembre 2022

6e édition du REVADE: Plus de 80 opérateurs attendus du 10 au 13 octobre

Plus de 80 opérateurs sont attendus à la 6e édition du Salon international de la récupération et de la valorisation des déchets «REVADE 2022», prévue du 10 au 13 octobre au Palais des expositions Pins maritimes (Alger), indiquent les organisateurs.

Par Salem K.

«L’investissement dans le secteur des déchets, une valeur ajoutée importante à l’économie nationale» est le thème retenu pour cette 6e édition, organisée par la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI) et l’Agence nationale des déchets (AND), sous le haut patronage du ministère du Commerce et de la Promotion des exportations et celui de l’Environnement et des Energies renouvelables. Destinée aussi bien aux professionnels qu’au grand public, cette manifestation vise à «faire connaître à l’échelle internationale, notamment auprès des pays arabes et africains, les capacités et les expertises algériennes dans le domaine de gestion des déchets», a précisé le chargé de la gestion des affaires de la CACI, Hocine Zaoui, lors d’une conférence de presse sur la manifestation. Elle favorisera aussi l’échange des expériences en matière de gestion des déchets entre les opérateurs et la présentation des matériels et des techniques utilisés dans le traitement des déchets et le recyclage, a affirmé le responsable. Il s’agit également d’un «espace important qui encouragera les investisseurs à financer les projets de gestion des déchets», a-t-il dit. Des conférences, des journées d’études et des ateliers de sensibilisation destinés aux enfants et aux citoyens en général sont au programme de cette manifestation qui prévoit aussi des ateliers sur la valorisation technique des déchets en direction des professionnels, ainsi que des jeux éducatifs et de sensibilisation à l’importance du tri des déchets avec la participation d’associations activant dans le domaine de l’environnement, a fait savoir le responsable. Le directeur général de l’AND, Karim Ouamane, a affirmé que l’expérience algérienne dans le domaine de la gestion des déchets, présentée dans différentes expositions, a attiré un grand nombre de pays, notamment africains, dont certains ont officiellement demandé d’en bénéficier. M. Ouamane a fait savoir qu’une délégation algérienne de spécialistes dans la gestion des déchets était arrivée samedi au Cameroun pour assister les autorités compétentes de ce pays à l’élaboration d’une feuille de route et d’une nouvelle politique dans le domaine de la gestion des déchets ménagers. Soulignant les «progrès significatifs» sur les plans législatif et pratique accomplis par l’Algérie, le DG de l’AND a rappelé que le pays avait été le premier Etat africain à mettre en place, dès 2001, une loi sur la gestion des déchets qui prévoyait pour la première fois le tri sélectif des déchets. La République démocratique du Congo a également demandé officiellement de bénéficier de l’expérience algérienne en matière de gestion des déchets, notamment concernant les volets législatif, institutionnel et pratique, a-t-il ajouté. En marge de la conférence de presse, il a été procédé à l’annonce du lancement officiel du Centre de documentation électronique de l’AND. Asma Mahrouchi, cheffe de département à l’AND, a expliqué que ce centre est une plateforme numérique développée par une start-up de Sidi Bel-Abbès, qui permettra d’accéder à toutes les études, références fiables, textes juridiques et les rendez-vous et événements nationaux et internationaux phares en lien avec le secteur. Le Centre de documentation électronique est disponible en trois langues (arabe, anglais et français) et ses contenus peuvent être exploités gratuitement, qu’il s’agisse d’articles scientifiques, d’indicateurs, de rapports ou de mémoires de fin d’études, selon la même responsable.
S. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img