9 C
Alger
jeudi 25 février 2021

66e anniversaire de la mort de Didouche Mourad : Les anciens SMA honorent la famille du chahid et se remémorent ses hauts faits

L’Association des anciens scouts musulmans algériens a honoré, dimanche à Alger, la famille du chahid et héros Didouche Mourad, à l’occasion de la célébration du 66e anniversaire de sa mort au champ d’honneur.

Par Hamid H.

La cérémonie s’est déroulée au domicile familial du défunt chahid Didouche Mourad, sur les hauteurs d’Alger (El Mouradia), en présence de membres de sa famille, de représentants de la famille révolutionnaire et du ministère des Moudjahidine et des Ayants droit et de membres de l’Association des anciens SMA.
Cette initiative s’inscrit, selon le commandant général de l’Association, Mustapha Saadoune, dans le cadre de la concrétisation du projet de «la mémoire de proximité» visant à contribuer à «la préservation de la mémoire collective, loin de toute forme protocolaire de commémoration, limitée généralement aux conférences historiques tenues dans des salles fermées», ajoutant : «Nous essayons à travers cette activité de proximité d’inculquer l’histoire aux nouvelles générations, en favorisant le contact direct aux lieux ayant abrité les événements historiques, dans une démarche visant à renforcer l’esprit nationaliste chez les différentes franges de la société, notamment les jeunes».
Dans le but de concrétiser ces démarches, ladite Association entend organiser des activités de proximité pour faire connaître le chahid et héros Didouche via les rues baptisées de son nom à travers les wilayas d’Alger, Constantine et Skikda, en sus de la distribution de dépliants retraçant les principales étapes historiques dans la vie du Chahid.
Il est prévu également, selon le même responsable, la programmation d’une sortie sur le terrain, au lieu même où le regretté était tombé en martyr (région Smendou commune de Zighoud Youcef à Constantine), et ce, de par la lecture de la Fatiha à la mémoire du chahid et la pose d’une gerbe de fleurs sur sa tombe, au cimetière d’El Alia.
La représentante du ministère des Moudjahidine et des Ayants droit, Khaldi Sabrina, a relevé que cet hommage intervient dans le contexte de «la préservation de la mémoire nationale et le renforcement de l’esprit du patriotisme chez les jeunes», qualifiant cette halte de «geste de reconnaissance aux artisans de l’histoire nationale».
Evoquant le parcours militant riche du chahid Didouche, la même intervenante a appelé les jeunes à s’inspirer des héros de l’Algérie et à porter le flambeau pour hisser l’Algérie au rang des pays développés et ce, dans le cadre de la concrétisation du serment des chouhada.
Cette commémoration était une occasion pour la famille du chahid Didouche d’exprimer «ses vifs remerciements» pour ce geste ayant permis de rappeler les qualités et hauts faits de cet héros, notamment à la faveur des témoignages de certains moudjahidine de la commune d’El Mouradia sur sa vie.
Didouche Mourad, l’auteur de la citation célèbre «Si nous venons à mourir, défendez notre mémoire», est l’un des grands architectes de la glorieuse guerre de Libération et le plus jeune des six chefs historiques.
Né le 13 juillet 1927 au quartier de la Redoute (actuellement El Mouradia), Didouche Mourad a rejoint très tôt les rangs du Mouvement national en 1943.
En 1946, il crée le groupe des scouts «El Amal» et fut chef de la wilaya II historique (Nord constantinois).
Didouche Mourad est tombé au champ d’honneur le 18 janvier 1955 dans la wilaya de Constantine à l’âge de 27 ans.
H. H.

 

Article récent

--Pub--

Articles de la catégorie

- Advertisement -