22.9 C
Alger
lundi 27 juin 2022

535 tonnes jetées depuis le début du ramadhan Les Algériens gaspillent trop leur pain…

Les Algériens ont gaspillé 535 tonnes de pain depuis le début du ramadhan, à travers l’ensemble du territoire national, soit 45 tonnes jetées quotidiennement pour une valeur de 20 millions de dinars.
Le consommateur algérien est un grand gaspilleur. Malheureusement, le pain est l’exemple le plus flagrant de ce manque de civisme qui atteint souvent son summum durant les jours du mois sacré. En effet, des tonnes de pain sont collectées quotidiennement par les services de nettoyage des différentes wilayas du pays. Selon un communiqué du ministère du Commerce, «le gaspillage de pain a atteint 535 tonnes de pain (2 139 884 baguettes) à travers d’ensemble du territoire national et ce, entre le 13 et le 24 avril, équivalent à 45 tonnes/ jour (178 323 baguettes). Le ministère a indiqué que la valeur financière des quantités gaspillées était estimée à 20 millions de dinars algériens, ce qui représente plus de 1,5 million de DA par jour. Parmi les 58 cas recensés au cours de cette période, figurent les wilayas qui gaspillent le plus de pain : Blida (321 924 baguettes), Béchar (161 648 baguettes), Tlemcen (150 696 baguettes), Djelfa (139 364 baguettes), Annaba (118 680 baguettes), Tébessa (115 152 baguettes ) et Oran avec 108 200 baguettes. En outre, le ministère a indiqué que l’Algérie a importé de grandes quantités de blé tendre destiné aux boulangers au cours des années 2017-2018-2019, qui s’élèvent à 4,3 milliards de dollars. A ce propos, le ministère du Commerce a appelé les citoyens à faire preuve d’un sens de responsabilité et à ne pas gaspiller du pain, indiquant que «le consommateur algérien fait partie des personnes qui consomment le plus de pain tout au long de l’année. La consommation augmente pendant le mois de ramadhan notamment, ce qui conduit à une crise de gaspillage». Il est à rappeler que malheureusement cette culture néfaste du gaspillage n’est pas propre au mois de ramadhan seulement, car les Algériens gaspillent durant toute l’année. En effet, selon une enquête réalisée par l’Agence nationale des déchets (AND), «pas moins de 600 tonnes de pain par jour sont générées du gaspillage à travers l’ensemble du territoire national. C’est l’équivalent d’un milliard de baguettes jetées par an dans les poubelles par les Algériens». Ce chiffre effarant ressort de cette enquête qui s’est basée sur un suivi quotidien, mais sans tenir compte de la quantité retour au niveau des espaces de regroupement (les boulangeries, les restaurants, les fast-foods et les hôpitaux, etc.). Dans une déclaration, la directrice de la gestion intégrée des déchets à l’AND, Fatma-Zohra Bersa, atteste que la quantité générée est le résultat d’un travail de suivi et de pesées minutieux. Elle alerte quant à cet énorme gaspillage et appelle à «accentuer les opérations de sensibilisation» jusque-là rares ou mal faites. Ceci dit, le travail de sensibilisation n’a pas eu l’impact escompté au niveau des consommateurs. Beaucoup de travail attend les chargés de sensibilisation qui doivent redoubler d’efforts pour réduire ces pertes dans un pays qui importe énormément de blé et de farine pour être jetés dans les décharges publiques.
Thinhinene Khouchi

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img