22.9 C
Alger
dimanche 2 octobre 2022

34 décès et 1 209 blessés enregistrés en une semaine : Accidents de la route : l’hécatombe se poursuit

L’hécatombe sur les routes se poursuit. Malgré le durcissement des lois et le renforcement de la prévention routière, nos routes sont de plus en plus meurtrières.

Par Meriem Benchaouia

Des chiffres importants qui ne cessent d’augmenter, essentiellement en raison du comportement des conducteurs. Force est de constater que depuis quelques années, le nombre d’accidents de la route en Algérie a carrément explosé. En dépit des campagnes de sensibilisation entreprises en vue d’arrêter l’hémorragie sur nos routes, ou du moins atténuer le phénomène, on enregistre, toujours, une constante recrudescence. Malheureusement, les accidents de la route font désormais partie du quotidien des Algériens. Pas un jour ne se passe sans son lot d’accidents avec des bilans lourds enregistrant plusieurs morts et blessés. Un triste constat que la semaine écoulée a largement renforcé en enregistrant le décès de trente-quatre personnes et 1 209 autres ont été blessées dans plusieurs accidents survenus à travers le territoire national, a indiqué, hier, un communiqué des services de la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré dans la wilaya de Blida, où 03 personnes sont décédées et 50 autres ont été blessées dans 50 accidents de la route. Par ailleurs, neuf personnes sont décédées et une quarantaine d’autres ont été blessées dans des accidents de la route survenus depuis le début de l’année en cours sur les routes de la wilaya de Ouargla, ont rapporté, hier, les services de la Protection civile. Dans une présentation de bilan, dans le cadre du lancement d’une campagne de sensibilisation sur la sécurité routière, placée sous le thème «Conduire avec prudence, sécurité de tous», la Protection civile impute ces accidents à la conduite irresponsable, l’excès de vitesse et le non-respect des règles de conduite, notamment. Les motocyclistes sont en partie responsables de ces accidents, en raison du non-respect des conditions et mesures de sécurité. La campagne de sécurité routière a donné lieu à l’organisation, au niveau de la gare routière de Ouargla, d’une exposition mettant en exergue les moyens et équipements techniques utilisés par la police routière, en plus d’affichages comportant des informations sur les dangers et séquelles des accidents de la route. Elle a été également marquée par l’exécution d’une manœuvre simulant l’intervention de pompiers pour secourir deux motocyclistes victimes d’un accident. Devant se poursuivre jusqu’à demain jeudi, la campagne est organisée par la Direction de la jeunesse et des sports (DJS) avec le concours de l’Office des établissements de jeunes (Odej) et en coordination avec les services de la Protection civile, de la Sûreté de wilaya, de la Gendarmerie nationale et de l’association de la sécurité routière de la wilaya de Ouargla.

M. B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img