20.9 C
Alger
samedi 1 octobre 2022

3 blessés évacués au CHU: Un séisme de magnitude 5,5 a frappé hier Béjaïa

Un séisme de magnitude 5,5 degrés sur l’échelle de Richter a fortement été ressenti par la population de la wilaya de Béjaïa hier matin à 11h59mn, notamment ceux du chef-lieu de wilaya et ses environs immédiats. Selon le Centre de recherche en astronomie astrophysique et géophysique (Craag), «l’épicentre de la secousse tellurique a été localisé à 28 km au Nord-Est du Cap Carbone à Béjaïa». Le capitaine Soufi, chargé de communication à la direction de la Protection civile de la wilaya de Béjaïa que nous avons contacté dira : «Nous avons enregistré quelques appels dès les premiers instants du tremblement de terre et toutes nos unités ont effectué des reconnaissances sur le terrain afin de recenser d’éventuels dégâts. La situation ne prête à aucune inquiétude». Et d’ajouter : «Nous avons enregistré pour le moment l’effondrement de deux faux plafonds à Taghzouyt et à la cité Soummari». Notre interlocuteur a indiqué que «4 personnes ont été évacuées à l’hôpital, dont deux étudiants résidant à la cité 17-Octobre pour des blessures légères, deux femmes dans un état de choc, l’une enceinte, à Taâssast, la cité Soummari». Selon un bilan arrêté à 13h, «la secousse a fait 2 blessés, 3 personnes dans un état de choc et des dégâts à la cité Aouicha, Chréa et la résidence universitaire Targa Ouzemour». Plusieurs magasins ont vu leurs rayons de produits alimentaires et autres articles tomber par terre. Le tremblement a provoqué une grande panique chez les populations de la vieille ville, surtout ceux dont les bâtisses sont vétustes. La façade d’un immeuble s’est effondré au boulevard Krim-Belkacem, des maisons et logements ont été lézardés à la cité Edimco à Ihaddaden, cité Tobbal et la cité U de Targa Ouzemour.  Le wali de Béjaïa a décidé d’installer une cellule de crise et un numéro de téléphonique a été mis à la disposition des citoyens afin de signaler d’éventuels dégâts. Pour sa part, l’APC a également mobilisé ses agents qui se sont déployés sur le terrain afin de faire des reconnaissances et enregistrer d’éventuels dommages. A ce propos, il a été recensé 20 familles dont les maisons ont été fissurées dans les quartiers de l’ancienne ville, notamment à la rue des Vieillards, Café Zoubir et autres. Pour sa part, Hafid Boudrahem, surveillant médical et coordinateur au CHU de Béjaïa, a indiqué avoir «enregistré 3 blessés et quelques personnes admises dans un état de choc». Il faut noter que la secousse tellurique a été ressentie dans la vallée de la Soummam et dans les wilayas voisines, notamment à Bouira, et plusieurs communes relevant de la wilaya de Tizi-Ouzou situées notamment au pourtour de la wilaya de Béjaïa.
Hocine Cherfa   

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img