16.9 C
Alger
mercredi 22 mai 2024

12e congrès de l’OUSA: Le rôle pivot de l’Algérie en Afrique mis en avant

Les participants au 12e congrès de l’Organisation de l’unité syndicale africaine (OUSA) ont mis en avant «le rôle pivot de l’Algérie sur le plan africain, en faveur des principes d’unité, de coopération et de développement, fidèle à ses valeurs historiques inaliénables à l’égard des travailleurs et des peuples d’Afrique».
Dans le communiqué final, rendu public dimanche, les participants à ce congrès ont adressé leurs «remerciements au président de la République, Abdelmadjid Tebboune, pour son haut patronage destravaux de ce congrès qui était un succès à tous les niveaux», affirmant que l’Algérie figurait parmi les acteurs clés en faveur de l’unité, de la coopération et du développement, eu égard à ses initiatives pour le continent africain.
A ce propos, le communiqué final a rappelé l’initiative de l’Agence algérienne de coopération internationale pour la solidarité et le développement (AACISD) dédiée au financement de projets de développement dans les pays africains, soulignant que la tenue de cet évènement en Algérie attestait de son attachement à ses principes et valeurs historiques inaliénables à l’égard des travailleurs et des peuples en Afrique, mais aussi de sa coopération pour la prospérité socio-économique du continent.
Les participants ont également évoqué «les circonstances régionales et internationales difficiles coïncidant avec la tenue de ce congrès du fait des mutations que vit le monde du travail», citant «les conflits, les guerres et les menaces du terrorisme au Sahel, à l’instar de la guerre entre les factions au Soudan, de la résistance du peuple sahraoui pour exercer son droit à l’autodétermination, outre l’agression sioniste perpétrée contre le peuple palestinien et ses répercussions sur le sort des travailleurs et de leurs familles». Le communiqué a fait observer que le mouvement syndical africain «est confronté actuellement à de grands défis dans l’adaptation aux développements survenus dans le continent et doit élaborer une stratégie appropriée pour répondre aux attentes des travailleurs africains et constituer un mouvement syndical moderne et fort qui maîtrise les mécanismes du travail syndical et du dialogue social». Sur la base de ces données, les congressistes ont parvenu à une série de résolutions «qui définissent les grandes lignes du travail à venir pour prendre en charge les préoccupations de la classe ouvrière africaine et répondre à ses revendications et attentes actuelles et futures». Les congressistes n’ont pas manqué l’occasion d’affirmer dans leur communiqué «la condamnation et la dénonciation, avec les termes les plus forts, de l’agression sioniste barbare contre le peuple palestinien», appelant la communauté internationale à «intervenir pour mettre fin immédiatement à la guerre déclarée contre les Palestiniens et renforcer la solidarité pour apporter une aide urgente aux habitants de la bande de Ghaza».
Ils ont également mis l’accent sur le «principe de l’Organisation contre toute forme de colonisation et de soutien au peuple sahraoui qui lutte pour l’exercice de son droit à l’autodétermination, conformément aux résolutions de l’ONU et de l’Union africaine».
K. L.

Article récent

le jour

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img