Accueil 

01/06/2020
 
 


Caricature


Archives


Contact

LE JOUR D'ALGERIE
DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V   Alger-Centre
Tél. standard : 021.78.14.16  Fax : 021.78.14.15
e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 

MC Alger
Les scandales, une habitude chez le «Doyen»



Il semblerait que la situation du club le plus populaire d'Algérie, le Mouloudia d'Alger, ne changera pas de si tôt, lui qui est connu pour «ses» frasques à répétition.

Par Mahfoud M.


En effet et encore une fois, cette période de repos forcé due à la propagation du coronavirus a mené à la découverte de nombreuses malversations dans certains contrats de joueurs recrutés et même… d’éléments qui n’ont pas été engagés malgré les contacts avancés. Ainsi, la première affaire concerne le défenseur Merouani ramené de l’ASO Chlef et qui a coûté cher au Doyen. Toutefois, la chose la plus bizarre dans la transaction et le fait d’avoir ajouté dans le contrat la commission qui avait été accordée à un manageur, Nassim Saâdaoui en l’occurrence, alors que ce n’est pas celui qui avait été derrière ce transfert. D’ailleurs, le joueur a nié connaître Saâdaoui et affirmé qu’il n’avait jamais entendu parler. Il est clair que des personnes tierces se sont sucrées encore un fois sur le dos du Mouloudia. L’autres affaire est celle de l’attaquant soudanais El Gherbal qui de son côté n’avait pas signé de contrat, mais un agent du joueur avouera que ce dernier a reçu une avance de 100 000 dollars pour signer un précontrat. Cependant, cela ne lui a pas permis d’opter pour le MCA étant donné que son club El Merikh refusait de le céder. Le joueur atterrira en fin de compte dans le championnat algérien mais dans un autre club que le Mouloudia, à savoir le CA Bordj Bou Arréridj. C’est dire encore une fois que le club algérois ne sortira pas de cette situation et sera toujours dans le collimateur des magouilleurs qui ont trouvé en lui la vache laitière qu’ils n’ont cessé de traire, au grand dam des supporteurs qui souhaitaient voir leur équipe favorite au sommet.


M. M.

 

Article suivant-->>


 

 

 Partagez sur Facebook Twitter Google