Accueil

23/09/2018
 
 

Caricature


Archives

Partagez sur Facebook Twitter Google


Sondage 

Contact

Direction -

 Administration 2, Boulevard Mohamed V - Alger- Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15.

SERVICE PUBLICITÉ


 

QR Code

 

Le Jour d'Algérie

sur votre smart phone

 

 

Téléchargez le scanne

QR code

 

 

Guelma
Près de 550 ha de céréales détruits pas les incendies
 

  
  Les incendies de récoltes enregistrés dans la wilaya de Guelma, entre les mois de juin et août de l'année en cours, ont détruit 549,75 ha de céréales, a-t-on indiqué à la Direction locale de la Protection civile.

Par Amel H.

La principale variété de céréales décimée par les incendies, au cours de cette même période, est le blé dur, a précisé la même source, soulignant que la superficie totale des terres dédiées à la culture du blé dur touchée est estimée à 492,25 ha. S'agissant du reste des superficies de céréales détruites par les incendies durant l'été 2018, la même source a relevé que 22,5 ha de blé tendre, 10 ha d'orge et la même superficie de pois chiches ont été détruits par le feu, en plus de 5 ha de fèves et 60 sacs d'orge. Les pertes les plus importantes enregistrées dans la filière des céréales, suite aux incendies au cours de l'année 2018, se sont produites au mois de juillet, détruisant 324,5 ha de blé dur, 22,5 ha de blé tendre, 10 ha de pois chiches et 5 ha de fèves, a-t-on indiqué à la cellule de communication de la Direction de la protection civile de la wilaya. Durant le mois de juin, ce sont pas moins de 167,75 ha de blé dur, 4 ha de blé tendre et 2,5 ha d'orge qui ont été détruits par le feu, contrairement au mois d'août au cours duquel les pertes enregistrées ont été jugées «lé-gères», estimées à seulement un quintal de fèves. Une augmentation significative des dégâts occasionnés par les incendies de récolte a été, par ailleurs, enregistrée pendant l'été 2018 par rapport à la même période de l'année 2017, a-t-on indiqué, année au cours de laquelle un total de 171 ha de différentes variétés de céréales, dont 165 ha de blé dur avaient été détruits par le feu. Selon la même source, entre les mois de juin et août de l'année en cours, 323 incendies ont été recensés dans différents endroits de la wilaya de Guelma, notamment des incendies de forêt, de récoltes et d'arbres fruitiers, précisant que l'année précédente, à la même période, 393 incendies ont été enregistrés, ravageant principalement des zones forestières. Les principales causes des incendies enregistrés au cours de l'année 2018, reviennent, selon les spécialistes, à la présence importante des herbes sèches en bordure des routes et près des terres agricoles, et qui représentent les aspects les plus importants des différentes campagnes de sensibilisation, menées en coordination avec les différents acteurs concernés, en vue de sensibiliser les agriculteurs sur la nécessité de prendre les mesures nécessaires pour protéger leurs cultures.
 

A. H.


Retour a la page d'accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Ghardaïa
Vaste opération de nettoyage du quartier populaire Theniet El Makhzen


 Des dizaines de jeunes volontaires du quartier populaire de Theniet El Makhzen (centre-ville de Ghardaïa), s'empressent depuis vendredi à éliminer d'une manière résolue les ordures et autres détritus de leur quartier, a-t-on constaté. A l'initiative des associations du quartier et des mosquées, des groupes de jeunes se sont associés dans une vaste opération de nettoyage de l'une des artères principales de Ghardaïa, l'avenue du 1er novembre, menée en partenariat avec les élus et responsables locaux. Armés de balais, de pelles et autres outils de nettoyage, les jeunes soutenus par les autorités locales et appuyés par des engins et camions de plusieurs entreprises et institutions étatiques, (Algérienne des eaux, travaux publique, la commune) s'appliquent à éradiquer les points noirs, les ordures et les déchets solides se trouvant sur la voie publique. Approché par l'APS, un membre initiateur, Badro Azzouz, a souligné que cette action «traduit l'engagement des jeunes de ce quartier populaire dans le développement durable et reflète leur attachement aux valeurs de citoyenneté». Elle vise à sensibiliser la population notamment les enfants concernant l'importance de la préservation de l'environnement de leur quartier, a-t-il ajouté. Dans leurs prêches de la prière de vendredi, les Imams ont mis en exergue cette action citoyenne en appelant la population à préserver l'environnement, à entretenir la propreté de leur quartier, en incitant à la généralisation ce genre d'initiatives pour couvrir l'ensemble des quartiers de la ville de Ghardaïa afin de préserver son aspect esthétique réputée «ville touristique». Parallèlement, les autorités locales ont entrepris une opération d'envergure pour le nettoiement et le curage du lit de l'oued M'zab qui traverse la vallée du M'zab composée de quatre communes (Daya Ben Dahoua, Ghardaïa, Bounoura et El Ateuf). «L'enjeu est de pérenniser ces actions liées à l'hygiène de l'environnement et la propreté du lit de l'Oued M'zab qui ne doivent pas être circonstancielles», ont souligné de leur côté les responsable des quatre communes de la vallée du M'zab.


Hocine A./APS.  

 

Retour a la page d'accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Constantine
Réhabilitation prochaine d'un chemin communal sur 6 km à Beni Hamidene

 
 Les travaux de réhabilitation et de mise à niveau d'un chemin communal (CC) de 5,7 km dans la collectivité locale de Beni Hamidene dans la wilaya de Constantine seront «prochainement» entamés, ont annoncé les services de la wilaya. Cette opération, pour laquelle une enveloppe financière de l'ordre de trois milliards de dinars a été mobilisée, s'inscrit dans le cadre d'une série de mesures décidées pour le désenclavement de cette localité, a expliqué la même source. Ce projet, dont la première tranche de 1,8 km reliant les localités d'El Bez à Châaïbia «devra être livrée dans deux mois et demi», permettra la redynamisation de la mobilité de près de 500 habitants de ces deux localités, a-t-on souligné. Cette route communale de 5,7 km, s'étendant de la localité d'El Bez jusqu'au chemin de wilaya (CW) 9 en passant par le lieu dit Châaïbia et qui a été réalisée au cours de l'année 2000, s'est détériorée au cours des dernières années, a précisé le directeur des Travaux publics, Rabah Ourabeh. Ce dernier a indiqué que ce chemin sera repris avec «un revêtement en béton bitumé devant garantir une longévité à ce tronçon routier». La commune de Beni Hamidene a bénéficié également d'un projet de mise à niveau du réseau d'alimentation en eau potable (AEP), au profit des 15 000 habitants de cette collectivité locale, a conclu la même source.

H.O.

 

Retour a la page d'accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Naâma
Attribution de 483 aides à l'habitat rural et 28 logements de type location-vente 


 Un total de 483 aides à l'habitat rural et 28 logements de type location-vente ont été attribuées à leurs bénéficiaires dans la wilaya de Naâma. La cérémonie de remise de ces affectations s'est déroulée à la maison de la culture «Ahmed Chami» au chef-lieu de wilaya, en présence des autorités de wilaya et dans une ambiance de joie, surtout que l'opération coïncide avec la célébration de la fête de Achoura. Le wali de Naama, Mohamed Hadjar a annoncé, à cette occasion, l'attribution d'autres quotas d'habitat lors des fêtes nationales et religieuses prochaines, dont celle de 1 375 logements publics locatifs à travers les communes de la wilaya et de 125 logements de type location/vente et promotionnel aidé (LPA). La direction de l'habitat de la wilaya a rappelé que 1 285 logements de différents programmes (aides à l'habitat rural, public locatif, promotionnel aidé et participatif) ont été distribués durant la période allant de janvier à août derniers. La wilaya de Naama a enregistré la réalisation et la livraison d'un programme d'habitat de plus de 37 000 logements, dont la majorité d'habitat rural, de 1999 à ce jour. Son parc immobilier compte 64 000 logements, selon les statistiques de la direction de l'habitat.


APS.

Retour a la page d'accueil

 

Oran
Une hausse de la production halieutique de plus de 2 000 tonnes 


 Le secteur de la pêche dans la wilaya d'Oran a enregistré une hausse de la production halieutique de 2 082 tonnes durant les cinq dernières années, a-t-on appris du directeur de la pêche et ressources halieutiques. Mohamed Bengrina a souligné que la production halieutique (hors aquaculture) a connu une évolution constante dans les cinq dernières années passant de 5 760 t en 2013 à 7 842 t l'an dernier. La production halieutique dans la wilaya est composée de 80 % de poissons bleus, notamment la sardine et les anchois et de poissons blancs, crustacés et mollusques. Le directeur de la pêche et des ressources halieutiques a justifié cette hausse de la production par l'environnement maritime sain permettant une bonne reproduction des poissons, soulignant que le nombre d'embarcations de pêche de la sardine, qui est de 134 bateaux, n'a pas changé depuis des années. Cette production halieutique est appelée toujours à la hausse cette année. A noter qu'elle atteint jusqu'à juillet dernier
3 538 t dont 1 038 au seul mois cité. La flottille de pêche de la wilaya compte 384 bateaux à Oran et Arzew en plus d'un thonier, alors que le nombre des gens de la mer est de 30 000 dont 4 518 marins pêcheurs.
 

Retour a la page d'accueil


 Partagez sur Facebook Twitter Google

 

DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                        © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                      Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png