Accueil

26/02/2017
 
 

Caricature


Archives

Partagez sur Facebook Twitter Google


Sondage 

Contact

Direction -

 Administration 2, Boulevard Mohamed V - Alger- Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15.

SERVICE PUBLICITÉ


 

QR Code

 

Le Jour d'Algérie

sur votre smart phone

 

 

Téléchargez le scanne

QR code

 

 

Ouargla
L'activité agricole en essor dans la localité d'Ain Moussa
 

  
  L'activité agricole à Ain Moussa, localité située à une quinzaine de kilomètres au nord de Ouargla, a connu ces dernières années un essor, au regard des succès remportés par des agriculteurs ayant relevé un grand challenge.

Par Hatem D.

Des résultats jugés «encourageants» avec un «bon» rendement ont été enregistrés dans des exploitations agricoles, totalisant une superficie utile de 1 137 hectares, réservée notamment à la phœniculture, le maraîchage, la serriculture maraîchère, l'oléiculture, et à la céréaliculture, en plus de l'élevage du bétail et de l'apiculture, estiment des responsables locaux du secteur. Lors de la précédente saison, la production de dattes, par exemple, à Ain-Moussa qui compte un patrimoine phœnicicole de 37 800 palmiers dattiers, toutes variétés confondues, a atteint les 29 286 quintaux, contre près de 40 000 quintaux de produits maraîchers sous serres, dont des légumes et des fruits hors-saison, telles que la tomate, le piment et la pastèque, a-t-on signalé. S'agissant des maraîchages, couvrant une surface totale de 540 ha, plus de 54 405 quintaux de produits saisonniers ont été récoltés, durant la même période, selon la même source qui a fait état aussi d'une production de 187 quintaux d'olive, réalisée à partir de 3 787 oliviers de variétés «Chemlal» et «Sigoise» notamment, a-t-on fait savoir. Composée d'un effectif de 1 489 têtes d'ovins, 1 635 têtes de caprins, 23 vaches laitières et de 230 camélidés, la richesse animale a connu une évolution notable dans la localité d'Ain Moussa, à la faveur du soutien accordé aux éleveurs, ce qui a permis de réaliser une production de 15 quintaux de viande rouge et de 63 640 litres de lait cru. L'apiculture a également trouvé sa place parmi les filières pratiquées à Ain-Moussa, avec une production de miel et des produits mellifères atteignant une moyenne de 15 quintaux par an.

Régularisation du foncier agricole
La régularisation du foncier agricole au titre de l'instruction interministérielle du 13 février 2013, portant redynamisation des dispositifs relatifs au foncier agricole dans les wilayas sahariennes, a touché une superficie de 290,10 ha à Ain Moussa. Cette opération concerne un total de 120 dossiers déposés au niveau des services locaux de l'Office national des terres agricoles (ONTA), dont 63 ont été déjà approuvés, signale-t-on. A l'instar de nombreuses régions sahariennes caractérisées par des conditions naturelles difficiles, avec un climat des moins pluvieux et une salinité des sols, la mise en valeur à Ain-Moussa est considérée comme un défi de taille pour les 490 agriculteurs activant au niveau de cette zone, dont l'irrigation agricole est assurée par 8 forages (collectifs) et 325 puits traditionnels (individuels). Cette situation greffe lourdement les budgets des agriculteurs qui soulèvent des préoccupations liées notamment au raccordement de leurs périmètres agricoles au réseau électrique et la réalisation de drainages afin de mettre fin au phénomène de la remontée des eaux. Pour cela, le secteur s'implique depuis quelques années, à la faveur de différents programmes de développement accordés par l'Etat, dans la concrétisation de l'ensemble des travaux de base à travers différents périmètres agricoles répartis sur le territoire de la wilaya d'Ouargla qui recèle d'importantes ressources hydriques et d'immenses étendues de terres aptes à la mise en valeur. Il s'agit, entre autres actions pilotées par la Direction locale des services agricoles et la conservation des forêts de la wilaya de Ouargla, de l'électrification agricole, la réalisation de forages, le fonçage et l'équipement de puits d'irrigation, la réalisation de canaux d'irrigation, le curage de drains et l'ouverture de pistes agricoles.

H. D./APS .


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Constantine
Les équipements publics doivent être réalisés parallèlement aux logements AADL-2 


 Les équipements publics de proximité doivent être impérativement réalisés en parallèle avec les logements AADL-2 afin qu'ils soient réceptionnés simultanément, a insisté le wali de Constantine, Kamel Abbas. Lors de l'inspection du chantier de 6 000 unités AADL-2 sur le site Erretba dans la commune de Didouche Mourad, le chef de l'exécutif local a appelé à donner davantage d'harmonie au centre de cette future cité et a émis des réserves sur l'emplacement de certains équipements prévus dans les plans techniques. Le chef de l'exécutif a donné des instructions pour changer l'emplacement des ces équipements dans 20 jours et a confié les travaux de leur réalisation à la société chinoise assurant la construction des logements AADL. Sur le site de réalisation de 1 500 logements publics locatifs (LPL) par une société turque sur les hauteurs de la cité Bekira dans la commune de Hamma Bouziane, ce responsable a déclaré que la réception de ces unités actuellement à 86% réalisées aura lieu en août prochain et a insisté sur la nécessité d'achever les travaux liés aux divers réseaux et de réaliser une route nouvelle vers cette nouvelle cité résidentielle.

 M. Abbas a exhorté les responsables concernés à hâter les travaux de raccordement du centre de la Protection civile de la cité El Djelloulia de Hamma Bouziane aux réseaux d'eau, d'électricité et d'assainissement ainsi que de pose de poteaux d'éclairage public autour du centre avant le 5 mars prochain. A la cité Deghboudj de la même commune, le wali a exhorté les responsables de la direction des ressources en eau à réaliser au plus vite les tests d'exploitation des deux châteaux d'eau destinés à l'irrigation des terres agricoles à partir des eaux traitées par la station d'épuration des eaux usées. Il a également recommandé la tenue d'une rencontre entre les deux directions des services agricoles et des ressources en eau ainsi que les agriculteurs pour déterminer les cultures susceptibles d'être irriguées par ces eaux.
 

Lydia O./Agences.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tindouf/ Conservation foncière
Lancement de l'opération de modernisation

 
 Le programme de modernisation des activités de la conservation foncière de la wilaya de Tindouf a été lancé dans un objectif de modernisation du service public, a-t-on constaté. L'opération, qui vise l'amélioration du service public et des conditions de travail au niveau de cette administration publique, et qui est lancée à Tindouf après celle menée dans la wilaya de Saïda, est le couronnement des efforts de quatre ans de travail pour la modernisation de l'administration, a indiqué le représentant de la direction générale des Domaines, Slimane Mekhloufi. Le programme consiste en la mise en place d'une numérisation des activités de la conservation foncière, sur la base de données sur les biens et leurs propriétaires à travers l'utilisation des technologies modernes permettant la téléconsultation des données, a-t-il souligné. Selon le même responsable, la première étape de cette opération permettra à chaque wilaya la numérisation de son fichier foncier en prévision de la collecte des données au niveau central par le biais du réseau informatique. Le lancement de ce programme a été marqué par la présentation d'un exposé avec Data-show sur l'opération de modernisation des activités de la conservation foncière et ses retombées positives sur le service public et l'économie nationale.

Le projet a porté, dans sa phase initiale, sur la saisie numérisée des données des biens, sur la base d'un recensement mené en mars et avril 2016 et ayant permis l'enregistrement de 14 667 fiches personnelles, suivie d'une autre en avril et mai derniers ayant donné lieu à la saisie de 20 349 fiches foncières, ont fait savoir les responsables de l'administration des Domaines. La cérémonie du lancement de ce programme a donné lieu également à l'organisation d'une réception en l'honneur des cadres et travailleurs ayant contribué à la réussite des différentes phases de ce programme, en reconnaissance à leurs efforts dans la réalisation des objectifs de modernisation des activités du secteur.

L. F.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Annaba
Réception en mars prochain du pont principal Sidi Brahim-Seybouse 


 Le pont principal Sidi-Brahim- Seybouse dans la wilaya d'Annaba sera réceptionné en mars prochain, a-t-on appris auprès de la direction locale des travaux publics. L'ouvrage d'art long de 375 mètres reliera le carrefour de de Sidi Brahim à l'entrée sud de la ville et la cité Seybouse, contribuera à la réduction de la congestion du trafic, et permettra notamment de fluidifier considérablement la circulation vers le centre-ville d'Annaba, a-t-on fait savoir. S'inscrivant dans le cadre d'un projet d'aménagement des entrées principales de la ville d'Annaba, cet ouvrage structurant qui desservira plusieurs points de liaisons, particulièrement le port de la ville, vise à décongestionner la ville et à augmenter la fluidité du trafic, notamment celui des camions de gros tonnage se dirigeant vers le port. Réalisé en deux fois deux voies, ce projet, éminemment structurant, permettra d'accéder à Annaba sans passer par le centre-ville a-t-on précisé, affirmant qu'une fois réceptionné, le pont Sidi Brahim-Seybousse de l'entrée sud de la ville confortera la cartographie moderne des réseaux routiers et des entrées principales d'Annaba.


 Partagez sur Facebook Twitter Google

 

DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                        © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                      Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png