Retour a la page d'accueil

   

LA QUESTION DU JOUR Par  Mohamed Habili 22/08/2019


L'expansion économique, une croyance bien ancrée aux Etats-Unis


 Aux Etats-Unis, l’opinion dominante n’en est pas toujours pas à admettre que la Grande Récession, censée avoir pris fin en 2009, est de retour, à supposer bien sûr qu’en en soit jamais sorti, mais elle s’en est beaucoup rapprochée ces derniers jours. D’ici qu’elle franchisse ce qui reste de chemin à parcourir, il n’y a peut-être pas loin. Un grand pas en ce sens vient cependant d’être accompli par le président américain lui-même, qui tout en niant que l’économie américaine soit déjà en récession, a néanmoins reconnu qu’il envisage sérieusement la baisse des prélèvements sur les salaires en vue de donner un supplément de pouvoir d’achat aux ménages américains. Il faut savoir que pour Donald Trump l’économie américaine ne se porte pas seulement bien, elle se porte merveilleusement bien. Que bien loin de se contracter, comme cela se dit aujourd’hui, elle poursuit son expansion. Celle-ci est censée avoir commencé en 2009, donc quelques mois seulement après la faillite de la banque d’affaires Lehman Brothers de septembre 2008. Il n’est pas le seul à croire dur comme fer à cette légende en temps de réel. S’il y a quelque chose sur quoi la majorité des démocrates et des républicains sont d’accord, c’est bien sur ce point, qui pourtant ne résiste guère à l’analyse.

Lorsque les démocrates étaient au pouvoir, du temps d’Obama, ils ne disaient pas autre chose. Ils ne trouvaient pas anormal que cette expansion soit soutenue par une stimulation monétaire d’une ampleur sans précédent dans l’histoire. Tout en continuant de croire, ou plus exactement d’affecter de croire, que l’expansion commencée bien avant Trump se poursuit, en quelque sorte malgré Trump, ils semblent disposés à reconnaître qu’elle passe néanmoins par une phase de ralentissement, due essentiellement à la guerre commerciale avec la Chine. Trump donne le sentiment de le penser aussi. La baisse fiscale sur les salaires qu’il projette a pour but évident de compenser la hausse des taxes sur les produits chinois. Comme il ne peut pas annuler ces hausses de taxes sans se déjuger, et plus grave encore sans reconnaitre qu’il a perdu la guerre commerciale, il voit là le bon moyen d’annuler leurs effets négatifs sur le portefeuille des Américains. Trump, comme chacun a pu le constater, est très attentif à tout ce qui est susceptible de compromettre sa réélection en novembre de l’année prochaine. On sait qu’il a déjà reporté à décembre la mise en œuvre de nouveaux tarifs sur des produits chinois. Tel que cela se présente, il pourrait bien être amené à ne jamais les appliquer. L’une des raisons, et peut-être la principale, en est qu’il ne pourra probablement pas convaincre la Chambre des représentants, dominée par les démocrates, de voter cette baisse de l’impôt sur les salaires. Encore que la plus grande opposition à cette baisse puisse venir de son propre camp, idéologiquement très peu porté en effet à faire des concessions aux salariés. Ne resterait plus alors qu’une nouvelle baisse portant sur les gains du capital. Ce dont ne voudrait pas non plus les démocrates, qui, n’est-ce pas, ne sont pas là pour faciliter sa réélection. Cela dit, cette idée de baisse fiscale en matière salariale n’est qu’un pis-aller pour lui. La bonne solution pour lui, ce serait une relance par une baisse des taux d’intérêt. Il n’arrête d’ailleurs pas de tarabuster Jerome Powell, le président de la Fed, pour l’amener à les réduire de façon drastique, eux qui pourtant sont déjà à un niveau historiquement bas. .


 


Partagez sur Facebook Twitter Google
 

 
DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                               © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                                 Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png