Retour a la page d'accueil

   

LA QUESTION DU JOUR Par  Mohamed Habili 29/01/2020


La raison du plus fort n’est jamais la meilleure


 Quels que soient les détails, pour l’heure non encore connus, mais qu’il n’est pas bien difficile de deviner, de ce que l’administration Trump appelle dans son langage inapproprié des affaires le contrat du siècle, on peut être sûr d’une chose, c’est que les Palestiniens toutes tendances confondues n’en voudront absolument pas. En cela tout au moins, il sera impossible de glisser entre eux ne serait-ce qu’une feuille de papier à cigarette. Le président américain a attendu le 75e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz pour faire venir à la Maison-Blanche Benyamin Netanyahou, et son rival, Benny Ganz, et s’adonner à cette comédie qui ne trompe personne consistant à leur donner la primeur de son plan de paix pour le Moyen-Orient. Il ne doit exister personne au monde pour croire que les dirigeants israéliens n’en ont pris connaissance que ces dernières heures. Ce que le monde croit en revanche, c’est qu’ils en savaient tout et depuis le début. Et pour cause, ce sont eux qui en ont dicté les termes et à Trump et à son gendre, Jared Kushner, le présumé auteur du document dont Trump devait hier dévoiler la teneur. Cela fait quelque temps déjà que ce dernier voulait en arriver là, mais les déboires électoraux de «Bibi», comme il aime appeler Netanyahou, s’y sont inscrits en faux, sans même parler des poursuites judiciaires pour corruption à l’encontre du même, qui loin de s’estomper, n’ont fait au contraire que se préciser.

Il faut dire que sous le rapport judiciaire, lui aussi, Trump, est bien servi, avec le procès en destitution qui lui est fait en ce moment même, dont il se serait volontiers passé même si sa condamnation est peu probable. C’est peut-être cela aussi qui l’a déterminé à ne pas attendre que de nouvelles élections se tiennent en Israël, et que son interlocuteur préféré échappe et à la défaite politique et à la prison. Les Palestiniens se font maintenant un plaisir de dire tout haut que leurs droits légitimes sont bafoués par deux hommes l’un et l’autre peu recommandables, l’un menacé de destitution et l’autre de prison. Un contrat, qu’il soit du siècle ou non, mais dont il n’existe qu’une seule partie, celle-là même qui en a inspiré les termes, à l’évidence n’est qu’une plaisanterie. Les Israéliens voulaient depuis toujours annexer les colonies implantées de force en Cisjordanie. Il leur manquait pour cela une approbation, un feu vert, qui ait l’air de venir d’autres qu’eux-mêmes. C’est précisément ce que l’administration Trump a consenti à leur apporter. Et peu importe qu’elle n’ait aucune légitimité pour cela, du moment qu’elle est aux commandes de la plus grande puissance au monde. Le contrat du siècle, ce n’est rien d’autre que la reconnaissance par les Etats-Unis des colonies israéliennes en Cisjordanie. Trump n’avait pas besoin de faire semblant d’avoir un plan de paix à révéler au monde, un plan à ce point génial qu’il ne pouvait germer que dans un cerveau d’exception, celui de son gendre. Il n’avait qu’à reconnaître ces colonies israéliennes, comme il avait reconnu auparavant Jérusalem, tout Jérusalem, comme capitale d’Israël. Contrairement à ce qu’il semble à première vue, ce n’est pas tant Netanyahou qui a besoin de lui que lui de Netanyahou, bien qu’il soit vrai qu’ils ont partie liée. Pour annexer les colonies, Netanyahou n’a pas attendu le contrat du siècle. Alors que Trump a un besoin vital des voix des sionistes chrétiens, sans lesquelles il ne sera pas réélu.



 


Partagez sur Facebook Twitter Google
 

 
DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                               © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                                 Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png