Retour a la page d'accueil

   

LA QUESTION DU JOUR Par  Mohamed Habili 15/10/2019


Syrie, le grand tournant

Depuis à peine une semaine, l’accélération des événements en Syrie est telle que les projections les plus rapprochées dans le temps, et d’a bord le retrait de ce qui reste de soldats américains stationnés au nord, le tournant décisif à plus d’un titre, sont en train de se concrétiser à une cadence qu’on n’aurait pas cru possible avant qu’elle n’intervienne. Si l’on savait dès son amorce que l’invasion turque allait servir de catalyseur à un conflit qui avait longtemps fait du surplace, on ignorait jusqu’aux tout derniers développements que du même coup elle imprimerait aux événements une allure d’une telle rapidité. L’annonce dimanche dernier du retrait américain, dont tout indique qu’il sera bientôt achevé, l’administration y tenant tout particulièrement, a pris tout le monde de court, y compris les responsables militaires américains, qui pourtant s’y attendaient, puisque telle était la volonté de Donald Trump. On ne sait trop désormais si c’est l’invasion turque qui l’a précipité, ou si c’est l’inverse ; si ce n’était pas son imminence qui au contraire a déterminé le président turc à faire sans plus attendre passer à son armée la frontière syrienne. Toujours est-il qu’il bouleverse la donne sur le terrain, et dans un sens qui n’est guère favorable à la Turquie, qui du jour au lendemain n’a plus à faire face aux milices kurdes, mais à l’armée syrienne et à ses alliés, dont la Russie. Ainsi donc, le scénario souvent évoqué ici commence à se réaliser bel et bien. Les soldats américains partis, ou plutôt en train de partir, leur départ devant prendre au moins quelques jours, la crise syrienne va se transformer en une guerre entre deux pays voisins, l’un ayant pris l’initiative d’envahir l’autre à un moment qu’il a cru le plus favorable pour lui. Ce conflit ne se produirait pas que si le président turc ordonnait à son armée de rebrousser chemin. Ce qui serait humiliant pour lui et davantage encore pour l’armée turque. Ce serait de toute façon pour lui le début de la fin. On voit que la lumière verte qui lui a été donnée par Trump pour envahir la Syrie était un piège dans les rets duquel il s’est précipité comme à corps perdu. La seule question qui vaille désormais la peine de se poser, c’est de savoir s’il peut encore s’en dégager. La Turquie est de tous les ennemis du régime syrien celui qui aura le plus fait pour le faire tomber. Et qui d’ailleurs voyant que sa chute ne s’était pas produite malgré tout s’est résolue à l’envahir, dans l’idée qu’il est soit trop affaibli pour se défendre, soit qu’elle-même était trop forte pour qu’il puisse lui résister. L’Arabie saoudite et le Qatar ont eux aussi énormément fait contre le régime syrien, notamment pour ses trop bonnes relations avec l’Iran. Sauf qu’eux-mêmes ont compris suffisamment à temps que son renversement ne se produirait pas. La Ligue arabe, qui avait suspendu la Syrie et qui d’ailleurs n’a toujours pas levé cette sanction, a été unanime dans sa condamnation de l’agression turque. Il ne serait pas étonnant qu’il s’en trouve parmi ses membres ayant fait antérieurement preuve de plus d’hostilité à l’égard de Damas pour vouloir maintenant aider militairement ce dernier à repousser l’armée turque. La Turquie d’Erdogan a réussi l’exploit de faire l’unanimité contre elle, dans la région et hors de celle-ci. Dans ses pires moments, la Syrie ne s’était pas trouvée aussi isolée, ayant du moins conservé le soutien de ses meilleurs alliés. Il n’est pas dit que la Turquie, ou plutôt le régime turc, puisse disposer d’appuis aussi sûrs si les événements tournaient mal pour lui, un scénario maintenant vraisemblable.
 M.H.

 .


 


Partagez sur Facebook Twitter Google
 

 
DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                               © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                                 Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png