Retour a la page d'accueil

   

LA QUESTION DU JOUR Par  Mohamed Habili 08/12/2019


La Grèce a préféré passer sa colère sur Tripoli


 Vendredi dernier, les autorités grecques ont enjoint à l’ambassadeur libyen de quitter leur territoire sous 72 heures, un geste qui traduit leur exaspération suite à la signature le 27 novembre à Ankara de deux accords par Recep Tayyip Erdogan et le chef du gouvernement libyen d’union nationale Fayaz el-Serraj. L’un de ces accords n’est pas nouveau, étant le renouvellement d’un accord militaire existant déjà entre Ankara et Tripoli, en vertu duquel la Turquie enfreint allègrement l’embargo sur les armes en Libye décrété par le Conseil de sécurité. C’en quoi, il faut bien le dire, elle n’est pas la seule. Ce n’est donc pas cet accord qui a pu mettre l’exaspération des Grecs à son comble, mais l’autre, qui lui est probablement unique dans son genre entre deux pays se situant sur les deux rives opposées d’une même mer, en l’espèce la Méditerranée. Formellement, l’ambassadeur libyen n’a pas été expulsé du fait de cet accord, mais pour avoir refusé d’en révéler les termes après que la demande lui en eut été expressément faite. Mais il y a tout lieu de penser qu’il aurait quand même été prié de s’en retourner chez lui si au lieu d’en faire mystère il avait dévoilé le contenu de cet accord. Tant il est évident que ce dernier est un partage entre la Turquie et la Libye de toute la surface maritime comprise entre leurs eaux territoriales, comme s’il n’y avait qu’elles dans cette partie de la Méditerranée.

Au terme de la convention maritime internationale de 1982, un pays côtier est souverain sur une zone économique exclusive (ZEE) de 370 kilomètres de largeur, dont à ce titre il est le seul à pouvoir exploiter les ressources. Celles-ci peuvent être de différentes natures, par exemple des gisements gaziers, comme c’est précisément le cas à l’est de la Méditerranée, que les Etats de la région (Egypte, Israël, Turquie, Chypre, Grèce) n’ont eu de cesse de réclamer. Cela entre autres explique que la Grèce n’ait pas été la seule à s’émouvoir à l’annonce de l’accord. L’ont été tout autant qu’elle Chypre et l’Egypte, même si eux se sont abstenus d’avoir la même réaction fracassante qu’elle. Il semble aller de soi que si la Turquie et la Libye (ou plus exactement Tripoli) ont convenu d’un tracé délimitant leurs deux zones d’exclusion respectives, ce ne peut être évidemment qu’aux dépens de Chypre et de la Grèce. Cette dernière n’est pas isolée dans cette affaire ; elle dispose du soutien de tous les Etats côtiers autres que les signataires de l’accord en question. Mais également de celui de l’Union européenne, et particulièrement de celui de la France, un Etat méditerranéen, bien qu’elle n’ait pas pu être elle-même lésée par le partage libyco-turc. La Grèce pourrait aussi compter sur l’aide de l’Otan si les choses venaient à se gâter entre elle et la Turquie, un voisin avec lequel ses relations ne sont déjà pas bonnes. Cela dit, elle a expulsé l’ambassadeur de la Libye, alors que c’est celui de la Turquie qui aurait dû subir son ire, du moins en premier. Les deux accords passés par Erdogan et el-Serraj n’ont pas la même valeur aux yeux des deux. En échange de son aide militaire, grâce à quoi le GNA résiste à l’offensive de Tobrouk, el-Serraj était à la limite prêt à signer n’importe quoi qui fasse plaisir à son ami Erdogan. Pour l’heure en tout cas, ce qui compte le plus à ses yeux, ce ne sont pas les gisements gaziers en Méditerranée mais sa survie politique, qui elle dépend de l’aide de ses alliés, dont au premier chef désormais celle de la Turquie.


 


Partagez sur Facebook Twitter Google
 

 
DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                               © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                                 Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png