Accueil 

01/04/2020
 
 

Caricature


Archives




 

 
Actualité────────●

 Inégalité d'accès à Internet selon les wilayas
Université : l’enseignement à distance diversement accueilli  

  En perspective du prolongement du confinement, l'Université des sciences et technologies Houari-Boumediene d'Alger a opté pour la poursuite du deuxième trimestre et la reprise des cours le 5 avril via une plateforme numérique.

Par Thinhinene KHouchi

Cette décision semble déplaire à certains, car aujourd’hui encore des étudiants n’ont pas d’Internet dans leurs régions et les cybers sont tous fermés. L’Université des sciences et technologies Houari-Boumediene d’Alger a annoncé, dans un communiqué, qu’elle assurera la reprise «effective» des cours le 5 avril prochain via une plateforme numérique permettant la continuité de l’enseignement à distance en respectant le calendrier des cours dans la foulée des mesures prises pour lutter contre le Covid-19, rapporte l’agence officielle. Cette décision n’est pas au goût de tous les étudiants. Si certains habitent Alger, des milliers d’autres viennent de différentes wilayas du pays. Et si la connexion Internet est «acceptable» dans certaines communes, elle demeure catastrophique et même inexistante dans les régions profondes du pays. Réagissant à cette décision, un étudiant à l’Université des sciences et technologies Houari-Boumediene d’Alger, résidant à Alger, qui a dû retourner dans sa commune à Miliana pour passer ses vacances, assure ne pas avoir de connexion dans sa commune. «Je n’ai pas de connexion Internet chez moi. Comment pourrais-je suivre mes cours via cette plateforme numérique ?», s’interroge-t-il. Et d’ajouter : «Déjà qu’à Alger le site est trop lent à ouvrir !». Lila, étudiante en deuxième année ST et habitant à Staoueli, dit avoir une connexion catastrophique à la maison et est souvent amenée à squatter le cyber du quartier pour faire ses recherches et imprimer des documents. Mais avec le confinement, tous les cybers sont fermés, «comment vais-je faire pour accéder au site et imprimer les cours ?». Un enseignant au niveau de cette faculté affirme que «cette démarche va pouvoir assurer la continuité de cette année et nous éviter une année blanche ; mais il faut dire aussi que la qualité de la connexion n’est pas la même partout et que, dans certaines régions, elle n’existe presque pas. Les étudiants des grandes villes auront plus de chance de suivre les cours et d’évoluer par rapport aux autres. Il faut donc trouver une solution pour ces régions qui ne sont pas connectées, afin que ces étudiants puissent suivre les cours normalement et accéder facilement à la plateforme». Enfin, pour ceux qui ont une connexion acceptable, il est nécessaire de rappeler que l’Université d’Alger les invite à rejoindre les sessions dédiées qui peuvent supporter simultanément jusqu’à 5 000 utilisateurs. Les cours dispensés peuvent donc être consultés en différé, en streaming, sur la plateforme Moodle fonctionnelle dans l’espace de travail numérique de l’USTHB et l’accès peut se faire via plusieurs supports : PC, mobiles Smartphones...


T. K.

 

<<--Article précédent          Article suivant-->>
 

 Partagez sur Facebook Twitter Google

 

DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                        © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                      Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png