Accueil 

18/07/2019
 
 

Caricature


Archives


Automobile

 
Actualité────────●

Forum civil pour le changement
Treize personnalités proposées pour coordonner le dialogue

  Le Forum civil pour le changement a dévoilé hier une liste composée de 13 personnalités nationales choisies pour mener le dialogue et la médiation pour tenter d’amorcer une sortie de crise.

Par Louiza Ait Ramdane

Le Forum civil pour le changement à lancé hier une nouvelle initiative pour sortir de la situation de blocage actuelle. Dans la liste dévoilée hier, lors d’une conférence de presse animée par le président du Forum Arar Abderrahmane, figurent l’avocat Mustapha Bouchachi, la moudjahida Djamila Bouhired, la constitutionnaliste Fatiha Benabou, le sociologue Nacer Djabi. Il y figure aussi deux anciens chefs du gouvernement Mouloud Hamrouche et Mokdad Sifi, l’ancien président de l’APN Karim Younès et l’ancien ministre et candidat à l’élection présidentielle de 1999, Ahmed Taleb Ibrahimi. Parmi la société civile, le forum a choisi Islam Benattia, Lyes Merabet, Nafissa Lahrèche, Smaïl Lalmas et Aïcha Zenaï.
Ces personnalités n’ont pas d’adhésion partisane et n’ont pas aussi d’ambitions politiques, indique Abderrahmane Arar. Aussi, ces personnalités «sont acceptées par la population et le pouvoir». Le président du Forum explique que «nous avons mené des contacts avec des personnalités connues sur la scène nationale, par leur parcours et par leur engagement. Treize d’entre elles ont exprimé leur engagement en faveur de cette initiative et sont prêtes à participer à cette médiation et ce dialogue». Pour mener à bien le dialogue, Abderrahmane Arar insiste sur la mise en place par le pouvoir d’un «climat pour la réussite de la médiation et du dialogue». «Il faut un climat adéquat sur le plan politique. Il faut que ces personnalités, si elles sont acceptées, soient mandatées officiellement». Pour le président du Forum du changement, ces personnalités, une fois mandatées, auront les prérogatives et entameront le dialogue. Le dialogue devra se tenir, selon le président du Forum, sans l’ingérence du système. Raison pour laquelle le Forum civil a choisi des personnalités qui jouissent d’une crédibilité auprès du peuple.
A la question de savoir si les personnes citées avaient exprimé leur consentement et accepté de faire partie de cette initiative, Abderrahmane Arar a fait savoir que cette liste est le fruit d’un long débat interne. Il a fait remarquer, par ailleurs, que le peuple algérien qui mène le hirak depuis le 22 juillet, pourra valider ou écarter certains noms de la liste. Concernant les priorités avant l’entame du dialogue et de la médiation, le président du Forum civil pour le changement indique qu’il s’agit de la libération des 125 manifestants du hirak arrêtés, la levée des pressions sur le hirak et le départ du gouvernement Bedoui. «Libérer les prisonniers du hirak va renforcer la confiance, lever toutes les pressions sur le hirak et libérer la parole au niveau des espaces médiatiques», indique le président du Forum, Arar Abderrahmane. Notons, par ailleurs, que le chef de l’Etat par intérim, Abdelkader Bensalah, a annoncé que les noms des personnalités nationales qui mèneront le dialogue seront incessamment dévoilés.


L. A. R.

 

<<--Article précédent          Article suivant-->>
 

 Partagez sur Facebook Twitter Google

 

DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                        © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                      Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png