Accueil 

23/05/2019
 
 

Caricature


Archives


Automobile

 
Actualité────────●

UGTA à Béjaïa
Marche de soutien au mouvement populaire et au rejet du prochain congrès  

  C’est une impressionnante marche qu’ont organisée hier des travailleurs à l’appel du comité de réappropriation de l’Ugta pour exiger «la réappropriation de la Centrale syndicale des mains de l’actuel secrétariat national et dénoncer «les menaces et autres sanctions prises par Sidi-Saïd et par son secrétariat à l’encontre de dignes opposants». Des milliers de travailleurs issus de divers secteurs d’activités ont exigé hier «le départ immédiat et inconditionnel du secrétariat national et du pouvoir en place». Les travailleurs ont exigé le départ du système, la réappropriation de l’Ugta, le rejet du congrès du 20 juin prochain prévu par Sidi Saïd, la réhabilitation des travailleurs licenciés, un salaire digne et une pension de retraite qui tienne compte de l’inflation, ouverture de nouveaux postes de travail et un plan de charge pour les entreprises. En parallèle à la marche d’hier, une grève générale est décrétée dans tous les secteurs. Il est utile de rappeler que l’appel à ces actions a été lancé le 19 du mois en cours. Les travailleurs qui se disent déterminés à aller jusqu’à la réappropriation de l’Ugta et l’arracher des mains de ceux qui ont fait d’elle un instrument au service du pouvoir. Ils ont scandé tout au long de la marche : «l’Algérie est en danger, tout le monde est concerné, «Ulach l’vote ulac», «Ulac smah ulac», «Pouvoir assassin», «Système dégage», «Pour l’instauration d’une deuxième république...». «En dépit du ramadhan, nous sommes là car nous croyons en notre combat et nous voulons restituer la Centrale syndicale aux travailleurs et faire partir ceux qui ont fait de notre syndicat un instrument au service du pouvoir», déclarait Abdelaziz Hamlaoui. Cette action se veut aussi un soutien indéfectible à l’égard des travailleurs et syndicalistes sous le coup de sanctions abusives. L’union de wilaya de Béjaïa dénonce dans une récente déclaration l’agression dont a été victime Mme Baroudi Souad, SG de l’union de wilaya de Tlemcen, les mesures lâches prises par la Centrale syndicale dont les retraits de détachement et les suspensions de syndicalistes, les licenciements abusifs, notamment à Ozgun-Agrodiv Kherrata et ECI Boudiab, et enfin l’acharnement de la direction du CHU de Béjaïa contre les représentants syndicaux.

Hocine Cherfa

 

<<--Article précédent          Article suivant-->>
 

 Partagez sur Facebook Twitter Google

 

DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                        © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                      Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png