Accueil 

29/01/2020
 
 

Caricature


Archives




 

 
Actualité────────●

Un mois de janvier meurtrier sur les routes
Des mesures urgentes s'imposent pour arrêter l'hécatombe  

  Les accidents de la circulation continuent d’ensanglanter nos routes. Il ne se passe pas un jour sans qu’au moins un accident grave ne soit signalé. Que ce soit sur le périmètre urbain ou rural, l’Algérie est championne sur ce registre.
La situation actuelle est alarmante et le constat est dramatique, car le nombre des victimes ne cesse de prendre de l’ampleur. Avec au moins 151 morts et plus de 5 300 blessés dans plus de 4 300 accidents, le mois de janvier a été particulièrement meurtrier en termes d’accidents de la circulation, selon un décompte basé sur les chiffres communiqués par les services de la Protection civile, d’où la nécessité de prendre des mesures urgentes et efficaces pour juguler ce fléau. En dépit des différentes mesures prises par les pouvoirs publics et les campagnes d’information et de sensibilisation initiées sur la sécurité routière, les accidents de la route continuent de faire des victimes quasi-quotidiennement. Partant de ce constat alarmant, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a chargé le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, de tenir, dans les plus brefs délais, un Conseil interministériel consacré exclusivement à l’examen du fléau des accidents de la route. A cet égard, le gouvernement est appelé à «proposer des mesures susceptibles de mettre fin à ces catastrophes qui ont pris des proportions inacceptables et intolérables, avec la hausse constante et préoccupante de sinistres sur nos routes, occasionnant des pertes humaines et matérielles et impactant la santé publique et l’intégrité du citoyen». En dépit également du durcissement des lois, le facteur humain demeure la première cause des drames routiers, en particulier dans les transports des voyageurs et les transports de marchandises, illustrés par deux accidents meurtriers survenus en l’espace de quelques jours seulement ayant fait 17 morts et 79 blessés. Le premier a coûté la vie à 12 personnes et fait 46 blessés au niveau de la RN 03 reliant les communes d’Astil (El-Oued) et celle d’Oumach (Biskra), lorsque deux autocars sont entrés en collision. Le drame est dû à l’excès de vitesse, selon le directeur de la Protection civile à El-Oued, Ahmed Baoudji. Le second accident a eu lieu dans la wilaya de M’sila et a coûté la vie à 5 personnes et fait 33 blessés suite à une collision entre un camion et un bus de transport de voyageurs, suivie du renversement de ce bus sur la RN 08 au niveau de la commune et daïra d’Aïn Lahdjel.

Meriem Benchaouia

 

<<--Article précédent          Article suivant-->>
 

 Partagez sur Facebook Twitter Google

 

DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                        © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                      Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png