Accueil 

08/12/2019
 
 

Caricature


Archives


Automobile

 
Actualité────────●

Débat télévisé
Les cinq candidats répondent aux questions de fond 

  À moins d'une semaine de l'élection présidentielle, le premier débat télévisé entre les cinq candidats a fait ressortir la vision de chacun d'eux sur plusieurs questions de fond et les réformes nécessaires pour sortir le pays de la crise. Ce débat aura constitué un ultime examen pour les candidats, en attendant le verdict des urnes.

Par Louiza Ait Ramdane

La campagne présidentielle s’est offert une confrontation sans précédent entre les cinq candidats à la magistrature suprême du pays. Tebboune, Benflis, Belaid, Bengrina et Mihoubi se sont en effet retrouvés pour la première fois dans un face à face télévisé qui a duré près de trois heures. C’est essentiellement sur le contenu de leurs programmes présidentiels que les candidats se sont affrontés. Ils ont eu à s’exprimer sur des questions directes autour des principaux axes retenus pour cette soirée de campagne. Il s’agit des aspects politique, socio-économique, social, culturel, émigration, religion, jeunesse et sport.
Au lieu d’un débat d’idées, les cinq candidats, paraissant plutôt crispés, se sont évertués à expliquer leurs programmes électoraux respectifs, faisant dans la langue de bois.
Lors du débat télévisé organisé par l’Autorité nationale indépendante des élections (Anie) au Centre international de conférences (CIC) d’Alger, les prétendants à la magistrature suprême ont pris la parole selon le tirage au sort organisé à cette occasion, pour répondre aux questions ayant trait au volet politique, à savoir le projet de révision de la Constitution, l’assainissement de la vie politique et le renforcement des libertés individuelles et collectives et des nouveaux mécanismes en vue de garantir la régularité des élections.
Le débat a porté sur les visions et positions des candidats concernant la Constitution, l’apport de la classe politique à la scène nationale. Tout le monde s’est accordé à aller, après la présidentielle, vers la refonte de la loi fondamentale nationale. Les questions ont porté également sur les libertés, le droit à l’emploi, au logement, à la dignité et la solidarité agissante. Ainsi, les cinq candidats ont passé en revue les réformes politiques les plus importantes et les mécanismes de renforcement des libertés proposés dans leurs programmes électoraux, s’accordant sur la nécessité de changer la Constitution actuelle qui présente plusieurs lacunes. Ils se sont accordé à dire que l’actuelle Constitution a prouvé son inefficacité, estimant impérative l’adoption d’une nouvelle Constitution, capable de séparer réellement entre les prérogatives des institutions de l’Etat et de redynamiser le contrôle pour s’écarter du pouvoir unique. Une Constitution qui convient au peuple, selon eux, élaborée suite à de larges consultations n’excluant aucune partie. Ils ont proposé, à travers leurs programmes électoraux, de relancer les secteurs de l’Education, de l’Enseignement supérieur et de la Santé, affirmant l’impératif de tenir l’école et l’université à l’écart de la politique et des influences idéologiques. Les prétendants à la présidentielle ont présenté leur vision pour traiter les revendications sociales et politiques soulevées par le mouvement populaire (Hirak), notamment celles relatives au changement politique. Affirmant que le Hirak populaire a permis de concrétiser plusieurs revendications, les candidats s’engagent à satisfaire le reste. Les prétendants à la magistrature suprême se sont accordé à dire que l’Anie (Autorité nationale indépendante des élections) était un acquis démocratique à même de consacrer le pluralisme et éloigner les élections des pratiques administratives.

L. A. R.

 

Article suivant-->>


 

 Partagez sur Facebook Twitter Google

 

DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                        © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                      Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png