Accueil

29/01/2020
 
 

Caricature


Archives




 

 
Culture────────●

Festival international du théâtre de Béjaïa
Une édition très réduite  

  Cinq pays seulement prennent part à la dixième édition du Festival international du théâtre de Béjaïa, alors que onze compagnies étrangères avaient confirmé leur participation quand l'évènement était prévu au mois d'octobre dernier. «C'est une édition qui sera allégée. Mais l'important est de marquer le coup et d'être au rendez-vous», a déclaré à la presse le chargé de communication du festival.

Par Abla Selles

La onzième édition du Festival international du théâtre de Béjaïa se tiendra finalement du 15 au 20 du mois de février prochain. Après plusieurs reports de date de l'évènement pour des raisons non claires, cette manifestation théâtrale sera loin des attentes de ses habitués, vu le programme annoncé par les organisateurs. D'abord, le nombre des pays participants s'est réduit de moitié. Après avoir eu la confirmation de participation de onze pays au mois d'octobre dernier, le commissariat du festival n'a pu avoir que cinq pays disponibles pour le mois de février. Il s'agit de troupes issues de France, Sénégal, Tunisie et d'Italie. «C'est une édition qui sera allégée. Mais l'important est de marquer le coup et d'être au rendez-vous», a indiqué le chargé de communication du festival, Boualem Chouali, qui dit miser sur le choix du commissariat d'associer des établissements scolaires à l'évènement proprement dit mais aussi à leur animation grâce à des conférences et ateliers d'initiation au conte.
Cette 10e édition, inscrite sous le thème générique de «Femmes et enfance» sera aussi l'occasion de rendre un double hommage à Nabila Djahnine, ancienne présidente de l'association «Tighri N'tmatouth» (Cri de femme), assassinée par les hordes terroristes le 15 février 1995 à Tizi-Ouzou et à l'inénarrable comédien Omar Guendouz qui a «sévi» dans tous les registres artistiques et scéniques, au théâtre, à la télévision comme au cinéma depuis des décennies.
D'aucuns ont encore en mémoire sa prestation dans «Babor Ghrek» de Slimane Benaissa, le commissaire actuel du festival, ou «Le mariage de Moussa», un long métrage de Tayeb Mefti, en plus de sitcoms du ramadhan.
Il est à noter que le Festival international du théâtre de Béjaïa connaît depuis deux éditions un déficit financier selon ses organisateurs. «Nous n'avons reçu que 30 millions de dinars pour cette édition, dont la moitié a servi au remboursement des dettes de la dernière édition. Nous avons donc été contraint de réduire le volume des activités», avait déclaré les organisateurs auparavant. Ce problème a influencé d'une façon remarquable la programmation ainsi que le nombre et la qualité des invités.


A. S.

 

   Article suivant-->>
 



 

 


Partagez sur Facebook Twitter Google


DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                        © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                      Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png