Accueil

22/08/2019
 
 

Caricature


Archives


Automobile

 
Culture────────●

Concert-événement aujourd'hui à Alger
Soolking, le retour de l’enfant prodige  

 Depuis l'annonce de la tenue de son concert au stade du 20-Août-1955 d'Alger, ses fans comptent les jours. Ils attendent avec impatience la date du 22 août pour prendre place dans cette enceinte et chanter en chœur «Guerilla», «Dalida» ou encore «La Liberté». Lui, c'est le rappeur et ancien danseur algérien, Soolking.

Par Abla Selles

Ça promet. L’ex-Stade Municipal (Ruisseau) s’avèrera exigu pour contenir toute la foule attendue ce soir pour le concert qu’animera la star du moment, Soolking. Les 10 000 places que contient cette enceinte ne suffiront certainement pas, ce que les organisateurs devaient prendre en considération. Et ce ne sont certainement pas les endroits idoines qui manquent pour ce genre de concerts hors norme. C’est aussi en raison de l’organisation de ce concert au niveau de ce stade que les travaux de la pose d’une nouvelle pelouse en gazon synthétique ont été momentanément gelés, ce qui a obligé les clubs de football ayant l’habitude d’y recevoir leurs adversaires de recourir à d’autres stades de la capitale. Ce qui augure une affluence très nombreuse aujourd’hui, c’est l’engouement qu’a suscité l’opération de la vente des billets au niveau des directions de l’Office national des droits d’auteur (Onda) à Alger, Tizi Ouzou, Oran, Tlemcen, Mostaganem, Constantine, Annaba, Béjaïa, Sétif et Batna. Une foule nombreuse s’est précipitée à l’entrée de ces institutions décentralisées afin de pouvoir bénéficier de ce fameux sésame. De la vraie folie ! Les tickets étaient présentés contre le prix unitaire de 1 500 DA, et se sont écoulés en un laps de temps très court. Place ensuite à la vente de ces tickets au marché parallèle, appelé communément «marché noir», là où le prix a atteint des sommes faramineuses, passant jusqu’à… 5 000 DA. Soolking, connu sous le pseudonyme de MC Sool jusqu’en 2013, de son vrai nom Abderraouf Derradji, est né en 1989 à Baïnem. Ce fils d’un batteur a commencé la musique très jeune, en intégrant un groupe de rock avant de se passionner pour la danse, où il est parvenu à percer depuis son départ en France en 2008. Il est revenu en Algérie pour intégrer le groupe de rap algérien «Africa Jungle» avec lequel il sort deux albums. Ceci, avant de retourner en France où il s’y installe depuis 2014, après avoir été repéré par un producteur marseillais et se lance, ainsi, dans une carrière solo depuis presque 3 ans. Ce fut, là, son véritable lancement, et avec un grand succès, avec des les titres «Milano», «Guérilla», mais aussi et surtout «Dalida», en hommage à la chanteuse Dalida, et classé dans le top 10 mondial de «Deezer» à sa sortie. Le 14 mars dernier, moins d’un mois après le soulèvement populaire en Algérie, il sort le clip «La Liberté», d’une réadaptation d’une chanson (Ultima verba) du groupe de supporters Ouled El Bahdja de l’USM Alger, reprise par des milliers de manifestants en Algérie. Prochaine étape, que ses fans espèrent avec encore plus de succès, sa participation dans l’album de Black M, avec Niro, Koba LaD, Heuss L’Enfoiré et tant d’autres artistes. Baptisé «Il était une fois», cet album, qui devrait mélanger gros rap et sonorités beaucoup plus pop, comptera 17 titres et sortira le 13 septembre prochain. La journée d’aujourd’hui s’annonce grandiose. Que la fête soit !

A. S.

 

 

   Article suivant-->>
 



 

 


Partagez sur Facebook Twitter Google


DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                        © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                      Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png