Accueil

26/03/2017
 
 

Caricature


Archives

Partagez sur Facebook Twitter Google


Sondage 

Contact

Direction -

 Administration 2, Boulevard Mohamed V - Alger- Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15.

SERVICE PUBLICITÉ


 

 

Le Jour d'Algérie

sur votre smart phone

 

 

Téléchargez le scanne

QR code

 

 


Le poète-musicien a célébré à Alger ses 50 années de carrière
Mémorable concert de Lounis Aït Menguellet 


  Le poète et interprète de la chanson kabyle, Lounis Aït Menguellet, a animé vendredi soir à Alger un concert grandiose devant des milliers de fans, à l'occasion de ses 50 années de carrière artistique marquée par une vingtaine d'albums.

Par Adéla S.

Organisé par l'Office national des droits d'auteur et droits voisins (Onda) et l'Office national de la culture et de l'information (Onci), le spectacle d'Aït Menguellet qui s'est déroulé à la coupole du Complexe olympique Mohamed-Boudiaf, a drainé quelque 15 000 spectateurs, selon les organisateurs.
Accompagné par des musiciens dont son fils Djaâfar, également chanteur et multi-instrumentaliste, Aït Menguellet a gratifié le public, trois heures durant, de plusieurs de ses célèbres chansons tirées de son répertoire riche de plus de 200 titres, dans une ambiance harmonieuse et festive.
Le concert-évènement dont la recette sera versée à l'Association «Fedjr» d'aide aux personnes atteintes de cancer, a été entamé par un hommage aux chantres de la chanson kabyle en l'occurrence Slimane Azem, Cherif Kheddam et Akli Yahiatène. L'artiste a interprété des titres de leurs répertoires respectifs. Il a été ovationné en interprétant notamment «Loukan mazal tghanigh», un chef-d'œuvre de Chérif Kheddam en l'honneur de la femme.
Très impressionné et ému par un public nombreux, Lounis Aït Menguellet a chanté Din amçum (La dette maudite) et Tamtut (La femme) tirées de son dernier album Isefra (poèmes) sorti en 2014. Il a également servi «Assandu n waman» de son album «Yenna-d wemghar» (Le sage a dit, 2005) qui a recueilli une admiration particulière d'un public émerveillé.

A la fin du concert, une cérémonie a été organisée en l'honneur de l'artiste en présence du ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, du ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, du ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, et du directeur général de l'Onda, Sami Bencheikh El-Hocine.

A l'occasion de la célébration des 50 années de carrière de Lounis Aït Menguellet, l'Onda a édité un coffret composé de 12 CD et un livret.
Compositeur et auteur d'une vingtaine d'albums dont «Tiregwa» (1999), «Yenna-d wemghar» et «Tawriqt tacebhant» (La page blanche, 2010), Aït Menguellet est réputé pour ses textes engagés et élaborés, faisant de lui un des artistes les plus populaires.
A travers ses textes, le «ciseleur du verbe», comme se plaisent à le surnommer ses fans, évoque les travers de la société, clame la fraternité, le pardon et l'amour et dénonce l'injustice.
Sa première apparition sur scène remonte à la fin des années 1960 avec «ma trud ula d nek kter» (Si tu pleures, moi je pleure encore plus), titre de sa première chanson dévoilée lors de l'émission «Ighanayen uzekka» (Les chanteurs de demain) sur la Chaîne II de la Radio algérienne. Après avoir subi une intervention chirurgicale à cœur ouvert en janvier 2015, Lounis Aït Menguellet a marqué son retour six mois après par une tournée nationale pour promouvoir son album «Isefra», sorti une année plus tôt.
Un nouvel album composé de sept chansons sortira fin avril, a-t-il annoncé récemment.

A. S./APS.




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Photographie/Sculpture
Le plasticien Ammar Bouras expose à Alger 


  Une exposition de photographies d'art et de sculptures, mettant en avant le traumatisme géologique et environnemental des essais nucléaire français à In Ekker (nord de Tamanrasset), a été inaugurée vendredi à l'espace d'art contemporain «Espaco», à Alger.
Intitulée «24 3'55"N 5 3'23"E», un titre renvoyant aux coordonnées GPS du lieu du drame nucléaire, cette exposition immortalise en 18 clichés un espace de vie éternellement agonisant et gravement pollué.
 
Une première série de photographies de Ammar Bouras capte le regard du visiteur par la beauté des paysages désertiques de la région sublimés par une exploitation saisissante des lumières naturelles à différents moments du jour ou de la nuit, pour montrer la beauté naturelle brute du Grand Sud.
L'objectif du photographe s'est longuement attardé sur les environs du mont Taourirt Tan Afella, où 13 essais nucléaires de l'armée française se sont déroulés entre 1961 et 1966, témoin d'une logique militaire sacrifiant homme, faune et flore sur plusieurs générations.
Dans cette région, le photographe a immortalisé les effets de «l'accident de Béryl» du 1er mai 1962 quand des éléments radioactifs s'étaient échappés des galeries souterraines mais aussi ce qui reste des centre militaires.
Plusieurs clichés montrent un espace fantomatique jonché de grillages et de fils barbelés où les clôture des bases militaires sont encore visibles tout comme les plaques de signalisation de l'époque.

Une très grande quantité de déchets métallique (barils et ferraille) témoigne par les photos de Ammar Bouras de l'ampleur de l'impact environnemental de ces essais, notamment sur la flore quasi inexistante et les rares cours d'eau. Une peinture d'une carte géographique montrant l'emplacement des 13 essais nucléaires dans la région est également exposée en mentionnant les noms de pierres précieuses donnés à chaque opération.
Outre ces photographies, Ammar Bouras a présenté plusieurs sculptures réalisés par des collages de plaques de verre ou en travaillant sur du verre fondu et coloré alors que certains volumes laissent apparaître des fragments de photographies en filigrane.
Photographe, plasticien et vidéaste, Ammar Bouras, diplômé de l'Ecole des beaux-arts d'Alger où il avait également enseigné, expose ses œuvres depuis 1992 en explorant les ressources communes à la peinture et la photographie. Il a exposé ses œuvres dans plusieurs pays dont la France, les Etats-Unis, ou encore le Mali.

Samah Y.

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Tissemsilt
4 000 enfants participent à la semaine «Culture et loisirs»  

 Quelque 4 000 enfants ont participé à la semaine «Culture et loisirs», dont les activités ont été clôturées vendredi à la maison de la culture «Mouloud-Kacem-Nait-Kacem» de Tissemsilt, a annoncé le directeur de l'établissement.
Les activités théâtrales de cet évènement, organisé à l'occasion des vacances scolaires de printemps, ont drainé «une moyenne variant entre 500 et 700 enfants par jour, venus avec leurs parents du chef-lieu de Tissemsilt et des régions limitrophes, notamment de Ouled Bessam, Ammari, Sidi Abed et Khemisti», a indiqué à l'APS Ali Amcha.

Cet engouement reflète la bonne qualité des spectacles proposés, s'est-il félicité, ajoutant que «six pièces théâtrales, éducatives et sensibilisantes, ainsi que des spectacles de magie, animés par des noms connus sur le plan national, ont été au programme de cette semaine culturelle».
Des jeux en plein air, toboggans et châteaux gonflables, ont été en outre installés dans la cour de la maison de la culture de Tissemsilt, au profit des enfants en bas âge.

Le programme culturel de la maison de la culture «Mouloud- Kacem-Nait -Kacem» se poursuivra tout au long de l'année, avec des performances théâtrales pour enfants et adultes, ainsi que des activités artistiques, littéraires et scientifiques, a conclu son directeur.

Racim C.

 


Partagez sur Facebook Twitter Google


DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                        © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                      Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png