Accueil

18/11/2018
 
 

Caricature


Archives

Partagez sur Facebook Twitter Google


Sondage 

Contact

Direction -

 Administration 2, Boulevard Mohamed V - Alger- Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15.

SERVICE PUBLICITÉ


 

 

Le Jour d'Algérie

sur votre smart phone

 

 

Téléchargez le scanne

QR code

 

 


Célébration du Mawlid ennabaoui à Alger
Plusieurs activités artistiques pour la fête


  A l'approche de la célébration du Mawlid ennabaoui, plusieurs activités culturelles et artistiques s'annoncent dans les différents établissements culturels. Cet évènement religieux se veut une occasion pour revivre les traditions algériennes d'antan et passer des moments en famille autour de la tamina, el henna, les bougies et autres rituels propres à cette célébration.

Par Abla Selles

La célébration du Mawlid ennabaoui ne passe jamais inaperçue à Alger. A l'instar des enfants qui préfèrent se régaler par le jeu de pétards, des programmes artistiques et culturels s'annoncent dans plusieurs établissements de la capitale, proposant des moments de détente en famille.
L'Office national de la culture et de l'information propose à cette occasion une soirée inchad où les voix des mounchidines Ishak et Khalil de Djelfa s'élèveront pour évoquer les bienfaits du prophète et saluer sa mission. Cette soirée, organisée à la salle Atlas de Bab el Oued, accueille aussi la troupe Baraim Anouar Elhouda de Touguert qui sera présente pour célébrer El Mawlid ennabaoui avec les enfants d'Alger. Elle a même préparé un programme spécial de chansons m'dih et anachid.
Le même établissement organise à la salle Saâda à Oran une pièce théâtrale intitulée «Le cœur lumineux» qui sera suivie par des moments musicaux animés par l'association Ireniun de Ghardaïa, les mounchidines Djelloul et Ahmed Baki. A Boumerdès, c'est à la salle Yesser que le public pourra assister à une soirée pleine d'informations sur le prophète (QSSSL) puis sera invité à une soirée inchad par les troupes Djil Elmoustakbal et Raya Boudouaou. Un spectacle des Scouts musulmans algériens sera, entre autres suivi, par une prestation des mounchidines Mounir et Zohir.
A Béjaïa, c'est à la salle KHarata que l'Office national de la culture et de l'information organise une soirée de madih avec les troupes Nda finiya de Tizi Ouzou et Taha El Amin de Bourdj Bou Arrréridj.
A Tipasa, ce même établissement culturel organise une kaâda traditionnelle avec la zorna, la poétesse Cherifa Slim et le poète Jelaoui Mohamed au complexe culturel Abdelwahab- Slim. Une exposition de calligraphie arabe et l'arabesque.
Le Centre commercial et de loisirs Bab Ezzouar propose aux enfants et adultes une soirée conviviale où les rituels traditionnels propres à cette occasion seront revisités, à l'image d'un atelier de décoration de bougies à base de peinture de traces et de dentelle. Cet atelier, dont le but majeur est d'encourager les gens à la créativité artistique, est aussi une occasion pour connaître de près des artisans professionnels et échanger des idées avec eux. Cette soirée ne sera pas clôturée avant une séance de henna où le public est invité à se faire des décorations à base de cette matière pour laquelle nos ancêtres donnaient une grande valeur. Le public est invité aussi à une dégustation de tamina, un plat traditionnel fait à base de semoule, miel et beurre, qui accompagne les Algériens depuis toujours lors de cet évènement. Les restaurants, quant à eux, proposent des plats traditionels, variant entre chekhchoukha, rechta, couscous et autres pour célébrer El Mawlid ennabaoui. Le dîner est acompagné dans la plupart des restaurants par de la musique andaouse, m'dih et anachid. Il y a même ceux qui proposent des dégustations de tamina.

A. S.


Retour a la page d'accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Prévues du 8 au 12 décembre à Alger
Projections de films d'animation


  L'Institut français d'Alger organise une semaine dédiée au film d'animation. Un événement qui projettera un programme de films choisis du 8 au 12 décembre 2018.
À raison d'un film par jour (hormis le mardi 11 décembre où deux films seront projetés), l'événement entend faire découvrir des productions aussi bien françaises que belges, camerounaises, allemandes ou luxembourgeoises, dans le cadre de coproductions. Entre autres longs métrages proposés, citons «Funan» de Denis Do, sorti en 2018 et primé au festival d'Annecy du film d'animation : l'histoire d'une jeune femme qui doit survivre sous le régime totalitaire des Khmers rouges au Cambodge. On peut également citer «Un homme est mort» d'Olivier Cossu, présent pour l'occasion.
Il est à noter que l'événement est en accès libre pour les abonnés détenant une carte d'accès, et en entrée libre sous réservation pour les non-abonnés en écrivant à : filmdanimation2018.alger@if-algerie.com
Samedi huit décembre à 18h, c'est le long métrage de fiction «Dilili à Paris» de Michel Ocelot qui sera projeté. Pour la soirée de lundi 10 décembre, c'est le film «Funan» de Denis Do qui est proposé au public. Quant à mardi 11 décembre à14h c'est «Le quatuor à cornes» de Benjamin Botella, Emmanuelle Gorgiard, Pascale Hecquet et Arnaud Demuynck qui sera projeté, suivi de «Le vent dans les roseaux» de Nicolas Liguori, Arnaud Demuynck, Rémi Durin et Anaïs Sorrentino.
Le dernier jour de ce cycle filmique prévu pour le 12 décembre sera clôturé par la projection de «Un homme est mort» d'Olivier Cossu (en présence du réalisateur).

F. H.

Retour a la page d'accueil



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Préservation du patrimoine
Appel à la contribution des citoyens  

  Dans le cadre d'une campagne de sensibilisation à la préservation du patrimoine culturel, un appel à participation est lancé à destination du public à travers de courts témoignages-vidéos. C'est à l'aide d'une compilation des meilleurs témoignages de citoyens que l'atelier NAS, établi à La Casbah et soucieux de réunir des artistes et de créer des œuvres allant dans le sens de la préservation du patrimoine, lancera sa campagne de sensibilisation. Orienté vers la nécessité de la préservation du patrimoine aussi bien matériel qu'immatériel, il s'agira pour ce court témoignage de répondre à une des questions suivantes : omment l'art et l'artisanat contribuent-ils à la préservation du patrimoine (matériel et immatériel) ? Et pourquoi devons-nous sauvegarder notre patrimoine culturel (matériel et immatériel) ? Il est à noter que la réponse doit être contenue dans une vidéo qui ne dépasse pas les 60 secondes. Rappelons que la participation à ce projet est bénévole et se fait dans le cadre d'une action citoyenne. Les vidéos sont à envoyer à l'adresse suivante : casbah.n.a.s@gmail.com avant le 15 décembre à minuit.

M. K.

Retour a la page d'accueil


Partagez sur Facebook Twitter Google


DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V - Alger-Centre

Tél. standard : 021.78.14.16 _ Fax : 021.78.14.15

e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 Contactez-nous                                                                        © Copyright 2003-2016. Le jour d'Algérie                                      Suivez nous sur .... /fr/img/logos/facebook.png /fr/img/logos/twitter.png /fr/img/logos/youtube.png