Accueil 

29/06/2020
 
 


Caricature


Archives


Contact

LE JOUR D'ALGERIE
DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V   Alger-Centre
Tél. standard : 021.78.14.16  Fax : 021.78.14.15
e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 

Hydrocarbures
Le P-dg de Sonatrach inspecte la zone industrielle des activités de transport par canalisations à Béjaïa



Le président-directeur général (P-dg) de la compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach, Toufik Hakkar, a effectué, samedi, une visite d'inspection à la zone industrielle des activités de transport par canalisations à Béjaïa, où il a écouté un exposé exhaustif et détaillé sur les activités des infrastructures de cette zone vitale, indique un communiqué de la Compagnie.

Par Salem K.

Accompagné d'une délégation, le P-dg de Sonatrach a tenu une réunion avec les cadres de la zone industrielle des activités de transport par canalisations de Béjaïa et échangé sur les questions liées à cette infrastructure vitale, et ce, dans le cadre de la consécration de la culture de la communication continue, lit-on dans le communiqué publié sur la page Facebook du Groupe.
La délégation a visité également la salle de contrôle du terminal OB1 et la bouée de chargement SPM du port pétrolier de Béjaiï, permettant le chargement de grands pétroliers sans l'accès au port.
Visitant la direction régionale des œuvres sociales, M. Hakkar ainsi que le secrétaire général du Syndicat national de Sonatrach ont insisté sur «l'importance des ressources humaines dans l'activation de la nouvelle vision adoptée par le Groupe», indique la même source.
Lors de cette visite, M. Hakkar a salué les efforts déployés par les agents de la santé de la direction des œuvres sociales pour la préservation de la santé des travailleurs, en cette conjoncture sanitaire difficile marquée par la propagation de la pandémie du Covid-19.

L'université Batna 2 bénéficie d'un projet de plateforme technologique pour les énergies renouvelables
L'Université Batna 2 chahid Mustapha-Benboulaid a récemment bénéficié d'un projet de plateforme technologique pour les énergies renouvelables, a affirmé, samedi à l'APS, le recteur de cet établissement d'enseignement supérieur, Hassan Samadi.
«Des études concernant ce projet d'une capacité estimée à 2 mégawatts sont en cours», a précisé ce responsable, indiquant que la plateforme sera dédiée aux diverses énergies renouvelables, notamment solaire, éolienne et la biomasse, en plus d'une cheminée énergétique.
Pour concrétiser cet «immense et important projet», souligne le même responsable, une enveloppe financière de 80 millions de dinars a été allouée pour le volet génie civil et conception de la plateforme technologique qui se présentera sous forme de complexes, dont chacun sera dédié à une énergie renouvelable, et ce, en plus de la réalisation d'une cheminée énergétique de haute technologie et première du genre au niveau national.
Le projet, qui sera abrité par l'université Batna 2, jouxtant le siège de l'Ecole supérieure des énergies renouvelables, l'environnement et le développement durable, domiciliée à Batna conformément à un décret exécutif publié récemment au Journal officiel et qui ouvrira officiellement ses portes à la prochaine rentrée universitaire, permettra de produire de l'énergie pour l'université de Batna et accueillera des travaux de recherches scientifiques dans le domaine des énergies renouvelables, que ce soit ceux des professeurs ou des étudiants de différentes régions du pays, a fait savoir M. Samadi.
Selon ce même responsable, ce projet est venu renforcer les acquis scientifiques de cette université, notamment le centre de calcul à haute performance et les dernières technologies modernes dont Batna a bénéficié il y a environ trois mois, soulignant que ce projet, destiné à la recherche scientifique, aux calculs précis et importants, sera ouvert à tous les chercheurs et étudiants de différentes régions du pays en raison de son caractère unique et de ses propriétés scientifiques, notamment sa haute capacité de calcul. La même source a fait savoir que l'année universitaire 2019/2020 a vu le renforcement de nombreuses disciplines, notamment l'électronique, l'électrotechnique, la mécanique, la prévention, la sécurité et la biologie, par des équipements pédagogiques modernes, en plus du renforcement des spécialités existantes dans les 27 laboratoires de recherche de l'université Batna 2, en sus de la salle blanche qui a ouvert ses portes en 2000 et qui était première du genre au niveau national.
A noter que l'université Batna 2 Chahid Mustapha-Benboulaid, comportant cinq Facultés et trois instituts avec des spécialités à caractère scientifique, compte un effectif total de plus de 31 000 étudiants.


S. K.

 

 Article suivant-->>


 

 

 Partagez sur Facebook Twitter Google