Sport

Retour

JS Kabylie

La délégation se rend aujourd’hui en RDC

Equipe nationale A’

Vingt-trois joueurs convoqués pour préparer le CHAN 2011

Coup-franc direct

Est-ce une campagne orchestrée ?

 

 29/09/10

 

JS Kabylie

La délégation se rend aujourd’hui en RDC

C’est aujourd’hui que la délégation de la JS Kabylie s’envolera pour la République démocratique du Congo, où elle devra affronter la formation du TP Mazembé pour le compte de la demi-finale aller de la Ligue des champions d’Afrique. La JSK se déplacera par avion spécial  à 18 h de l’aéroport Houari-Boumédiène d’Alger.

Cette éventualité arrange beaucoup les kabyles qui éviteront la fatigue avec les différentes correspondances qu’ils auraient  effectuées au cas où ils seraient rendus par vol régulier, surtout qu’ils auraient dû aller dans un pays européen avant de revenir sur le continent noir. Les responsables du département des sports en Algérie ont décidé donc de mettre tous les moyens à la disposition du seul représentant algérien toujours en course dans une aussi prestigieuse compétition que la Ligue des champions d’Afrique.

Par ailleurs, cela s’est fait aussi sur la demande des responsables de la JSK qui veulent mettre tout au point pour que l’équipe soit concentrée uniquement sur le match du week-end prochain afin de revenir avec un résultat probant et qui lui permettra de prendre option pour la qualification pour la finale qui reste dans les cordes du club de la ville des Genêts. Tout a été mis au point par le staff technique de la JSK, sous la conduite du Suisse, Alain Geiger, pour ce déplacement, surtout que ce dernier a décidé de procéder à certaines corrections après le premier match du championnat national, remporté difficilement face à la formation de l’AS Khroub.

Geiger a ainsi décidé de renforcer le compartiment défensif qui a été très loin des espérances du staff technique lors de cette rencontre et qui a fait de nombreuses erreurs et c’est ce qui a fait que l’équipe se faisait rejoindre au score à chaque fois.

Le coach de la JSK a décidé donc de mettre trois défenseurs centraux au lieu de deux, et c’est ainsi qu’on retrouvera, Belkalem, Coulibaly et Rial dans l’axe afin de bien fermer toutes les issues devant le tenant en titre, le TP Mazembé qui jettera sans doute toutes ses forces dans la bataille de ce match aller.            

Par Anouar M.

Haut

 

Equipe nationale A’

Vingt-trois joueurs convoqués pour préparer le CHAN 2011

L’EN A’ tiendra un stage de plus d’une semaine qui débutera le 03 octobre pour se terminer le 12 du même mois à l’hôtel Mercure d’Alger. Ce stage entre dans le cadre de la préparation pour la phase finale du CHAN 2011 qui se tiendra au Soudan et qui verra bien sûr la participation des joueurs locaux, évoluant dans les différents championnats locaux africains. Le staff technique de cette sélection menée maintenant par Mohamed Chaïb et Ahmed Kaoua après le retrait de Benchikha qui a en charge l’EN A, a convoqué 23 joueurs qui prendront part à ce stage de préparation. Celui-ci sera ponctué par une double confrontation face au Mali, et emmènera donc à l’interruption du championnat national pour une semaine.

Il faut dire que le staff technique n’a pas changé sa méthode, celle de convoquer plusieurs joueurs d’un seul club à la fois, et ce, pour créer une certaine homogénéité entre les joueurs en l’absence de  matches amicaux.

Ainsi, il faut savoir, que l’USMH et pour la première fois, présente avec trois joueurs, à savoir, Hindi, Doukha et Hanister, alors que l’ESS dispose de cinq joueurs dans cette sélection et que le MCA en détient quatre et que la JSK a, aussi, quatre joueurs dans cette sélection. Cela devrait aider le staff technique pour créer certains automatismes lors des prochains matches officiels et amicaux.

Raouf F.

Haut

 

Coup-franc direct

Est-ce une campagne orchestrée ?

Il est à se demander si ce tir groupé sur le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, est voulu ou est seulement une coïncidence, après les différentes déclarations de certaines personnalités en plus de l’action des présidents des clubs amateurs. En effet, que veulent des personnalités comme Hannachi et Madjer qui ont tiré à boulets rouges sur Raouraoua, ont-ils vraiment étudié la question avant de passer à l’action, ou est-ce un acte isolé ? Ainsi, si le bras de fer avec Hannachi est dû à une affaire d’intérêt, il est à se demander quelle mouche a piqué Madjer pour porter de telles accusations dans un journal spécialisé contre Raouraoua, alors que tout le monde sait que ce dernier ne faisait pas partie des plans de la FAF et que personne n’a évoqué son nom comme potentiel candidat au poste de sélectionneur national. Pourquoi Madjer veut-il faire savoir que le président de la FAF a voulu l’écarter, alors qu’il se contredit en avouant qu’il ne travaillera jamais avec cette personne. S’attendait-il à ce qu’on sacrifie Raouraoua juste pour l’introniser à la tête de la sélection nationale ? Tout le monde sait que Madjer est un joueur très respecté sur la scène nationale et internationale  et qu’il bénéficie d’une estime assez particulière de la part du public qui le considère toujours comme étant la star du football national. Pourquoi donc a-t-il choisi ce moment pour s’exprimer et pourquoi soutient-il l’action des clubs amateurs, alors qu’il ne connaît même pas l’origine du problème ?

Par Anouar M.

Haut

 

Copyright 2003 Le Jour d'Algérie. Conception  M.Merkouche