Sport

Retour

Equipe nationale

Bira adjoint de Saâdane ?

Coup-franc direct

Les clubs et le professionnalisme

 

 22/07/10

 

Equipe nationale

Bira adjoint de Saâdane ?

Même si rien n’a filtré officiellement sur l’entraîneur local qui devrait être désigné comme nouvel adjoint du coach national, Rabah Saâdane, il n’empêche que les supputations vont bon train et que certaines sources affirment que l’entraîneur Abdelkrim Bira est tout proche d’un accord avec le sélectionneur national.

En effet, le choix de ce dernier serait motivé par le fait qu’il n’est pas un homme à problèmes et surtout n’a pas beaucoup critiqué Saâdane, contrairement aux autres techniciens qui ont tous critiqué la manière avec laquelle il avait géré l’effectif lors de la CAN et du Mondial. Cela en plus des qualités de cet entraîneur et de son expérience après avoir travaillé dans de nombreuses formations algériennes, tunisiennes et libyennes.  Il faut savoir que Bira a même travaillé avec les sélections nationales jeunes, ce qui fait de lui un entraîneur très expérimenté. Toutefois, le seul couac c’est que Bira s’est déjà entendu avec les dirigeants du RC Kouba pour prendre en main l’équipe en tant que manager général et entraîneur de cette formation. Il lui sera difficile donc de laisser tomber ce club qui a pensé à lui, juste avec l’avènement du professionnalisme pour l’aider à se restructurer pour être prêt pour   ce rendez-vous très important de la balle ronde nationale. N’empêche que les dirigeants koubéens seront compréhensifs dès lors qu’il s’agira de l’équipe nationale et ne bloqueront certainement pas Bira s’il arrive, bien sûr, à un accord définitif avec le sélectionneur national et ensuite, le président de la FAF, Mohamed Raouraoua.  En tout cas, tout se décidera durant les prochaines discussions qu’auront les deux parties pour prendre une décision définitive et qui arrangerait toutes les parties.

Le coach des Verts ne semble, en tout cas, pas trop pressé, puisqu’il considère que le staff avec lequel il travaille jusqu’à présent donne entière satisfaction.

Par Anouar M.

Haut

 

Coup-franc direct

Les clubs et le professionnalisme

Malgré toutes les orientations données par la FAF et les explications de cette dernière quant aux conditions pour le passage au professionnalisme, il se trouve que de nombreuses formations n’ont rien compris encore à ce nouveau mode de gestion et aux principes qui devraient le régir. Plus grave, on assiste à une bataille rangée dans certains clubs et une lutte acharnée de certains clans qui veulent accaparer certains clubs prestigieux. Ces responsables ne comprennent pas le principe du professionnalisme qui fait que la SPA devrait être ouverte à toute personne capable d’acheter des actions et de contribuer dans cette société par actions. Certains croient qu’ils ont le droit de se comporter comme ci ce club leur appartenait, alors que la logique veut que toutes les personnes devraient contribuer dans une quelconque SPA et attendre pour arracher le quitus de la FAF selon les conditions  qui régissent  le professionnalisme et qui dépendent des conditions du cahier des charges. Toutefois, il faut avouer que tout cela est la faute de la Fédération qui a laissé beaucoup de zones d’ombre dans ce dossier. On ne décide pas du passage de l’amateurisme  au professionnalisme dans un temps aussi court, sans passer au préalable par certaines étapes. 

Par Anouar M.

Haut

 

Copyright 2003 Le Jour d'Algérie. Conception  M.Merkouche