Culture

Retour

Le chant rime bien avec football pour soutenir les Fennecs

Pignon sur rue pour les chanteurs

 

 14/06/10

 

Le chant rime bien avec football pour soutenir les Fennecs

Pignon sur rue pour les chanteurs

Toute l’Algérie  retentit au rythme de chants évoquant et  glorifiant  les Verts. Pour ainsi dire, la chanson se mêle au sport.

Le football fait parler de lui et les slogans évoquant les Verts vous retentissent aux oreilles. Comme si les colonnes de  la presse écrite, la radio et la télévision ainsi que l’Internet ne suffisent pas, le chant se met de la partie pour évoquer et glorifier l’équipe nationale de football  (les Verts) qualifiée, après 24 ans, au  Mondial 2010 d’Afrique du Sud.  Le football suscite alors l’intérêt des chanteurs. Les chansons évoquant l’univers du football ou pouvant l’illustrer refont face à la veille de chaque compétition sportive, notamment quand il s’agit d’un match de football. Ainsi, a-t-on constaté, le football est souvent  un  alibi du songwriter pour évoquer une émotion ou un moment particulier de sa patrie ou de son pays. Très souvent, en Algérie,  les chanteurs qui brillent  par une absence prolongée, font leur  apparition à l’occasion de  tels rendez-vous. Des chants patriotiques, parfois agitateurs, qui glorifient et évoquent les performances et les qualités de l’équipe nationale. «One, two, three viva l’Algérie»,  «Allez les Verts»,

«Khadra mon amour», «Maâk ya el khadra», «Rana djayin…», et bien d’autres  titres de chansons, répétées en chœur  dans les stades par les supporters. Les chanteurs qui ont pignon sur rue à l’occasion de ce Mondial, savent mettre à profit de tels évènements.  Sans rapport direct avec le jeu ou les joueurs,  des chanteurs s’aventurent et  improvisent des chansonnettes qui ne sont, au bout du compte, qu’un  moyen de nourrir à bon compte une imagerie séduisante.

Aujourd’hui, les rues de toutes les villes d’Algérie vibrent au rythme des chants dédiés aux Verts. La Télévision et la Radio nationales  aussi. Ces chanteurs  qui,  en répétant des  slogans tirés des tribunes, tentent d’accompagner à la fois les supporters et les joueurs. Rien que pour ce Mondial, plusieurs chanteurs ont déjà mis leurs produits sur le marché. Ce Mondial vient à point nommé tirer de l’ornière et de l’anonymat nombre de chanteurs, amateurs pour la plupart, qui ne cherchent qu’à se remplir les poches. Chanter son pays n’est  du tout un péché ou vu d’un mauvais œil, mais tenter de s’enrichir  en mettant à profit  ses gloires risque parfois  de bousculer l’éthique et la notion de l’art  et celle de l’artiste.

Dans ce sillage, nombreuses  sont ces chansons «bâclées» qui  viennent s’ajouter à une longue  liste et albums dont les titres  sont déjà  sur lèvres des supporters des Verts. Les chants évoquant  les victoires  sportives ont  atteint  leur summum de  popularité en Algérie.  Les  musiciens et chanteurs, mettant à profit les exploits des Fennecs, font écouler des albums  très sollicités en ces jours de compétition  mondiale à laquelle l’Algérie participe. Enfin, c’est toute l’Algérie  qui retentit au rythme de ces chants dédiés aux Verts. Pourvu que les Fennecs gagnent ! 

Par Yazid Madi

 

Haut

Copyright 2003 Le Jour d'Algérie. Conception  M.Merkouche