Région

Retour

Campagne de moissons-battage à Boumerdès

Une récolte appréciable de céréales

 

 01/08/12

 

Campagne de moissons-battage à Boumerdès

Une récolte appréciable de céréales

La campagne de moissons-battage tire à sa fin. Une superficie de plus de 6500 ha a été récoltée dans la wilaya de Boumerdès avec une production de 184 000 quintaux de céréales, tous types confondus, contre 143 620 qx en 2009/2010 et 138 700 qx en 2010/2011.

Cette récolte se caractérise par 98 334 qx de blé dur, 63 194 qx de blé tendre, 16 780 qx d’orge et 5 775 qx d’orge. L’on se targue dans le camp de la direction des services de l’agriculture que les prévisions, voire les objectifs du contrat de performance de 195 500 qx seront honorés ou largement dépassé. L’état d’avancement de la campagne élaboré par la Direction des services de l’agriculture (DSA) indique que 66 166 qx de céréale, 48 657 de blé dur et 17 509 de blé tendre sont déjà collectés et transférés vers les 3 points de stockage, CCLS, Draâ Ben Khedda et Thénia. Le transport est assuré par 3 camions de 10 tonnes et 6 camions de 20 tonnes de la CCLS, auxquels s’ajoutent les moyens des céréaliculteurs. Lesquels sont mobilisés pour acheminer la récolte vers les lieux de la collecte et plus particulièrement les silos de Draâ Ben Khedda, ajoute-t-on.

Un rendement de pointe de 50 qx à l’hectare

Par ailleurs, en matière de rendement de pointe, un céréaliculteur de la région des Issers a réussi à récolter 50 qx à l’hectare de blé dur de la variété Vitron-R1 sur une superficie de 20 hectares. Bien que le rendement soit appréciable, le record de production régional et national est toujours détenu par un autre céréaliculteur des Issers qui a récolté, lors de la campagne 2009/2010, 62 qx à l’hectare sur une superficie de 6 ha.

Il est à rappeler que pour la saison 2011-2012, une superficie de 7 600 ha a été réservée à la céréaliculture, dont 3 632 ha emblavés sont destinés au blé dur, 1 794 ha au blé tendre, 776 ha à l’orge et 298 ha à l’avoine.

C’est ainsi que la coopérative des céréales et légumes secs (CCLS) de Draâ Ben Khedda (Tizi-Ouzou), principale pourvoyeur de semences et ses intrants, n’a pas lésiné sur les moyens nécessaires pour atteindre les objectifs assignés.

Pour preuve, cette dernière a mis au profit des céréaliculteurs pas moins de 50 000 sacs neufs en jute et 38 000 autres en polypropylène et des capacités de stockage estimées à 195 500 quintaux.

Outre ceux cités, 20 moissonneuses-batteuses dont 9 sont issues du parc matériel de ladite coopérative et 11 autres du secteur privé sont mobilisés. Les journées techniques de vulgarisation sur le semi, la fertilisation des sols et le désherbage chimique d’une superficie de 5 311 ha organisées au profit des céréaliculteurs et les travaux de suivi entrepris par les inspecteurs agronomes affectés au niveau des subdivisions, sont les principaux facteurs d’une bonne production et ont été d’un grand apport, a indiqué Tahar Hamou, responsable à la DSA. A cela s’ajoute la pluviométrie de 990.8 mm enregistrée au cours de la saison, a-t-il ajouté.

Il est à signaler que 44 céréaliculteurs ont formulé des demandes pour l’octroi de crédit RFIG parmi lesquelles 40 ont été validées.  Le montant accordé à ces derniers s’élève à plus de deux milliards de centimes (26 206 366,50 DA), précise-t-on au niveau de la DSA de Boumerdès.

Par A.Kichni

Haut

 

Copyright 2003-2011 Le Jour d'Algérie.